Introduction à la méthode John Alexander

Il s’agit de la méthode la plus connue. L’auteur préconise de suivre trois étapes essentielles pour récupérer son ex en moins d’un mois, délai qui me paraît tout de même un peu optimiste.
J’ai profondément étudié cette méthode. Je l’ai éprouvée sur moi-même, ainsi que sur un nombre important de personnes. J’ai assisté à plusieurs formations en psychologie qui m’ont permis de comprendre les notions sur lesquelles elle s’appuie. Cela me permet aujourd’hui d’en présenter une synthèse complétée et clarifiée.

Comment récupérer sa femme en moins de 30 jours

Étape 1 :
Cette méthode commence avec la rédaction d’une lettre destinée à donner envie à votre ex de revenir vers vous.
Le but de cette lettre est de faire croire à votre ex que vous n’êtes plus amoureux/se et que vous allez bien. De cette manière, vous garderez une image positive à ses yeux : il ne vous verra plus comme quelqu’un d’acquis et vous lancerez les bases pour redevenir un challenge pour lui. En outre, vous reprendrez la main sur votre prochaine entrevue avec lui.
Comment s’y prendre ? J’en ai fait une synthèse que je vais vous présenter dans un prochain billet en ajoutant mes propres explications.

Étape 2 :
Après l’envoi de votre lettre, vous devrez mettre en place un silence radio pendant environ 3 semaines. J’ai déjà expliqué l’intérêt de cette technique lors de précédents billets que vous pouvez trouver sur ce blog.
Cette période est la plus longue.
Que faire si votre ex vous rappelle pendant cette période ?
ATTENTION : il ne faut jamais rentrer en contact avec lui pendant le silence radio. Ce qui l’ont fait en expliquant qu’ils n’auraient jamais écrit cette lettre sans être tombé sur cette méthode s’en sont mordu les doigts en perdant leur ex pour de bon !!
Quelque soit le motif servant d’excuse à votre ex il ne faut jamais lui répondre avant d’être totalement prêt !
Cette période de silence radio va vous permettre de vous poser les bonnes questions sur votre relation passée. Son but est également de vous faire suffisamment évoluer pour ne pas commettre les mêmes erreurs à nouveau, et pour que la différence soit flagrante pour que votre ex soit surpris quand vous le reverrez !!
Je détaillerai le contenu de cette seconde étape dans le billet étape 2.

Étape 3 :
Ces trois semaine écoulées, vous devriez enfin être en capacité de recontacter votre ex.
Je vous expliquerai comment lui proposer une rencontre en tout bien tout honneur. Ce rendez-vous sera extrêmement important puisqu’il vous donnera la possibilité de le séduire à nouveau.
Surtout : ne lui dites pas que vous avez changé, mais montrez-lui !! Si vous appliquez l’étape 2 de la bonne manière, cela lui sautera aux yeux !!
Je vous expliquerai prochainement comment mettre toutes les chances de votre côté pour réussir cette étape 3.

En conclusion, la méthode John Alexander est la méthode la plus connue à ce jour et a, selon son auteur, d’excellents résultats.

Comment récupérer votre homme en une semaine (ou moins !)


 Quelques remarques toutefois :

John Alexander se présente comme un coach en séduction pour hommes. Cela se ressent dans le ton qu’il emploie. J’ai fait lire le début à ma mère, elle a sauté au plafond. Comment peut-on publier des gros mots comme ça ?
C’est ça, l’auto-publication, maman…c’est peut-être pour cela qu’on ne trouve pas son guide en version papier.

John Alexander fonde sa légitimité d’auteur sur le fait qu’il a conseillé des milliers d’hommes… à vous de le croire ou non. Il n’a jamais été coach pour femmes mais il a écrit un guide de reconquête féminin. Dans tous les cas, il sait susciter le mystère autour des conseils qu’il promet de dévoiler dans ses livres si on les achète.

Ses trois livres phares sont :
— Comment récupérer sa femme en moins de 30 jours,
— Comment récupérer son homme en une semaine (ou moins !),
— Comment devenir un mâle dominant.

Le fait qu’il existe un guide de reconquête pour les hommes et un pour les femmes est une très bonne chose, car écrire un livre mixte fait fi de la différence de psychologie, de sexualité, de besoins, de désirs… entre un homme et une femme.
Cependant, je me pose la question de savoir pourquoi un homme devrait mettre 30 jours pour reconquérir son Ex. Pourquoi faudrait-il 21 jours de silence radio ? Et enfin, pourquoi une femme n’aurait besoin que d’une semaine pour récupérer son Ex, soit trois fois moins qu’un homme ?!…

Je pense qu’en réalité, personne n’est capable de dire combien de temps doit durer un silence radio ou une reconquête, car chaque histoire est différente, chaque individu est unique et c’est à celui ou celle qui veut reconquérir de faire preuve de finesse, d’adaptation, d’opportunisme… c’est la raison pour laquelle je fais référence aux échecs dans mes guides. La reconquête est aussi stratégique qu’une partie d’échec. Et les échecs, même si vous êtes Kasparov, ne s’improvisent pas.

Dans ses guides de reconquête, John Alexander conseille aux hommes comme aux femmes d’instaurer un silence radio préalable à la reconquête amoureuse (je suis d’accord avec cette idée), et d’envoyer une lettre manuscrite de rupture.

Quelques remarques toutefois :
— sa lettre de rupture, qui consiste à écrire à son Ex qu’on accepte la séparation, qu’on la vit très bien et qu’on n’a plus besoin d’elle ou de lui, soulève au moins une question. Se donner la peine de rédiger une lettre manuscrite ne véhicule-t-il pas le message que l’on est toujours accro ? C’est-à-dire le contraire de ce qu’on essaye de faire croire pour inverser les rôles ?
— lorsqu’il explique qu’il faut se reprendre en mains, il conseille, aux hommes comme aux femmes, de « soulever de la fonte ». Pourquoi faudrait-il faire de la muscu ? Le programme est édifiant ; il explique même les séances à faire… faire du sport, oui, je le recommande également, pour vous sentir mieux et avoir une meilleure ligne (et ainsi être plus attirant). Mais je ne pense pas que les femmes aient besoin de sortir avec les Schwarzenegger en herbe aux dents blanchies qu’il veut nous faire devenir !
— son machisme pose question. Je pense que pour reconquérir une femme, il faut tout d’abord la respecter. Que penser d’un auteur qui conseille aux hommes d’être des « mâles dominants » ? De donner de l’argent à leur copine pour qu’elle règle l’addition si elle n’en a pas beaucoup afin de se sentir tout de même importante (extrait de « Comment reconquérir sa femme en moins de trente jours ») ? D’instaurer un principe de punition/récompense si elle est gentille (en étant gentil également) ou si elle est méchante (« en lui retirant l’attention qu’on lui porte ») ?

Des amies auteurs à qui j’en ai parlé dans le cadre de la rédaction de mes propres guides de reconquête se sont insurgées lorsque je leur ai raconté cela. Les femmes seraient-elles des animaux à qui l’on donne un susucre ? m’ont-elles demandé.

Alors un conseil si vous achetez ce livre : planquez-le si vous parvenez à reconquérir votre Ex, car elle/il sera folle/fou de rage contre vous en tombant dessus !

Voici pour les plus grosses aberrations.

En conclusion : est-ce que la méthode John Alexander est mauvaise ? Non, car elle contient de bons conseils en terme de psychologie humaine et car elle est illustrée d’exemples imagés qui permettent de comprendre comment se comporter dans une situation de reconquête. Mais il faut garder un esprit critique, car elle considère les hommes comme étant dominants par rapport aux femmes, et contient de nombreux clichés erronés.

Et vous ? Avez-vous appliqué cette méthode ? N’hésitez pas à commenter pour nous faire part de votre expérience.

***

Recevez gratuitement notre mini-guide de reconquête + un coaching par mail vous dévoilant tous les secrets de la reconquête !

***

Découvrez nos guides complets en cliquant ci-dessous :

Télécharger Comment Reconquérir son Ex

87 réflexions au sujet de « Introduction à la méthode John Alexander »

  1. Bonjour, est-il utile de faire une lettre si on a commencé le silence radio depuis une semaine?
    Je regrette un peu de ne pas l’avoir vu plus tot.. pouvez-vous me dire si c’est trop tard ?

    • Bonsoir Louise,

      Ce n’est vraiment pas trop tard, au contraire c’est le délai idéal. Une ou deux semaines sont nécessaires pour accuser le coup, et si tu avais écrit la lettre plus tôt, ça ferait louche !

      Donc tu peux prendre ton temps pour l’écrire, et essayer de l’envoyer d’ici le milieu de semaine prochaine. N’hésite pas à me l’envoyer en mp si tu veux que j’y jette un coup d’oeil.

      Bon courage et n’hésite pas si tu as d’autres questions !

  2. Je suis dans la même situation que ceux qu’y veulent récupérer leur ex femme à la différence que j’ai 2 petits bouts
    Comment faire le silence radio dans ces cas là

    • Bonjour Fabien, j’ai eu un collègue dans la même situation.

      A priori c’est délicat mais il faut quand même adopter un comportement de type « silence radio ». Il faut limiter au maximum les rencontres et leur durée.

      Lorsque tu es obligé de la voir, il faut paraître détendu, d’accord avec la séparation. Il faut faire en sorte que ce soient de bons moments, pas des prises de tête.

      Il faut montrer à quel point tu as changé (vêtements, sport), et tu es occupé.

      Faire passer le message qu’on est quelqu’un de digne, qui ne se lamente pas sur lui-même, qui va de l’avant.

      ça devrait l’interpeller et provoquer le doute chez elle.

      Mon collègue était au fond du trou quand il est venu me voir. Je lui ai prêté des guides de reconquête, notamment le mien, car il évoque le problème du silence radio avec des enfants dans le couple. Il a mis en pratique le silence radio et a commencé à opérer un changement. Il a rencontré d’autres femmes. Je l’ai revu dernièrement, il avait la pêche, il avait changé de look, son Ex s’était rouverte à lui mais entretemps il avait rencontré une autre femme qui lui plaît.

      Résultat, il peut choisir entre les deux, alors qu’on partait d’une situation délicate comme la tienne. Pour être sincère, je trouve ça assez fou, mais ça marche, la preuve est là !

      Merci pour ta question et n’hésite pas si tu en as d’autres.

      • Effectivement sur ma lettre que je vais lui adressé je ne peut pas lui dire qu’elle n’était pas prête pour une relation sérieuse vue qu’on a vécu 7 ans en couple
        Et qu’on a 2 beaux petit bout de 20mois et 8 mois
        Comment devrais je tourner cela
        Tu n’étais pas prête pour une vie de famille à 4
        Si vous avez un exemple ou une proposition de lettre

        Pour les rencontre limité c’est dur car je vais moins voir mes petits que j’aime plus que tout
        Étant en instance de divorce j’ai peur qu’elle me dise que comme je ne souhaite pas ou peu les voir elle demande la garde exclusive
        Et la j’aurai plus que tout perdu

      • Bonsoir Fabien,

        Il n’est pas question de les voir moins eux, mais de passer le moins de temps possible avec elle lorsque tu vas les chercher ou que tu les ramènes chez elle. Et de paraître le plus léger et pas en demande que possible quand tu la vois elle.

        Pour ce qui est de la lettre, je ne pense pas que ce soit nécessaire, c’est trop compliqué dans ta situation. Tu t’en rends bien compte, il y a plein de choses que tu ne peux pas dire. La lettre n’est qu’une étape, elle peut aider mais n’est pas obligatoire, et je ne pense pas que ce soit une bonne idée dans ta situation. Alors simplifie-toi la vie et oublie la !

        Je te conseille de te recentrer sur toi, de t’occuper de toi sans négliger tes enfants, et de t’ouvrir au monde en termes d’activités et de rencontre. C’est comme ça que tu pourras redevenir attirant à ses yeux. Mon manuel peut t’aider à traverser cette passe difficile, étant donné qu’il l’a fait pour quelqu’un dans ta situation.

        Bon courage, je sais que c’est très dur, mais il faut t’accrocher. Tu as tout à perdre si tu te lamentes, surtout si tu le fais devant elle.

  3. Merci, pour cet article. Nous sommes séparés il y bientôt 3 semaines. J’ai suivi le silence radio strict et envoyé la lettre après 2 semaines. 2 jours après elle m’écrit un SMS pour me dire qu’elle est contente que je vais bien et que cette relation n’avais jamais fonctionné et que cette décision est la meilleure. Elle veut qu’on reste amis. Le manuel dit que je devrais attendre encore 2 semaines avant la recontacter. Avec son message je pense devoir tourner la page plutôt de penser reconquérir. Qu’en pensez-vous? Merci

    • Bonjour Benoit,

      Il est difficile de répondre à cette question car je ne connais ni la nature, ni la durée de votre relation.

      Si vous tenez particulièrement à elle, je conseille de tenter de la reconquérir. Ce message n’est pas un mauvais signe. Elle a pris la peine de vous répondre et il est fort possible qu’elle soit ébranlée par votre nouvelle décision. Elle veut peut-être faire un coup de bluff pour garder la main sur votre relation actuelle.

      En ce qui concerne les deux semaines d’attente, je ne partage pas la vision de votre guide : chaque situation est particulière, chaque être humain est unique et il serait illusoire de croire qu’une durée universelle d’attente existe. Il est très possible qu’il vous faille attendre plus. Même si deux semaines vous paraissent très longues en ce moment, c’est en réalité très court pour se remettre en question.

      Si vous souhaitez nous en dire plus pour être mieux aiguillé, vous pouvez nous écrire sur commentreconquerirsonex@gmail.com

  4. Bonsoir, j’ai rencontré une femme il y a un peu plus d’un an et notre relation est plutôt, compliquée car nous travaillons dans la même boite, obligé de ce voir tout les jours.

    Je l’ai quittée mais je suis très amoureux d’elle, la principal raison sont qu’elle n,’a pas envie d’etre en couple , malgré tout nous avons continué cette relation connaissant ce décalage entre nous malgré de forts sentiment. Mais j’ai fini par craquer car trop lourd a gérer pour moi et je suis parti .

    Nous allons pas nous voir pendant environs 3 semaines pour les vacances , je commence le sr . . je voudrais profiter de ce temps pour reprendre des forces .
    J’ai vue qq exemples de lettre alexander mais dans le paragraphe qui dit  » que mon erreur était de croire en une relation durable » c’est justement la le point de chute de notre relation car moi je voulais , elle ne savait pas si elle en avait envie , qu’elle avait besoin de temps , , enfin au bout d’un an de relation on doit bien avoir une petite idee non ?
    que faire ?

    merci de votre aide

    cdlt

    • Bonsoir Matthieu,

      Je pense que vous avez pris la bonne décision en optant pour le silence radio. Trois semaines c’est très bien. Je vous conseille de profiter des fêtes pour passer du bon temps en famille, vous reposer et vous laisser aller.

      Vos idées vont sûrement se mettre peu à peu au clair, même inconsciemment. Il faudra ensuite voir où vous en êtes à la rentrée. Si c’est vous qui l’avez quittée, c’est déjà un bon point si elle tenait à vous. Cela va renforcer son impression de manque et son envie de vous. C’est un bon test, et peut-être craquera-t-elle pendant les vacances.

      Si jamais elle vous rappelle, ou lorsque vous vous reverrez à la rentrée, restez gentil mais faites lui comprendre que vous allez très bien sans elle. Montrez-lui que vous êtes très pris, que vous avez des projets. Mieux, faites lui ressentir que vous avez changé ce qui ne lui plaisait pas. Il va falloir être subtil, ne le dites surtout pas avec des mots : montrez-le.

      Entre le silence radio et l’image positive et indépendante que vous lui renverrez, elle devrait sentir un manque encore plus fort. J’espère que cela suffira à ce qu’elle ait envie de s’engager avec vous.

      N’hésitez pas à revenir vers moi selon ce qui se passe.

      Cordialement.

    • Je ne pense pas que ce soit la peine en effet. Elle n’est pas utile dans tous les cas, et le problème, c’est qu’elle montre qu’il y a encore un manque de la part de celui qui l’envoie. Sinon il ne l’enverrait même pas !

  5. Bonjour,
    Je suis séparé de mon ex depuis 1 an (nous étions 2,5 ans ensemble et très fusionnels). J’ai déjà merdé au moment de la rupture par acceptation successive de recoucher avec elle pendant 2 mois après qu’elle m’ait largué, à chaque fois qu’elle le voulait, et j’ai très mal fait le silence radio car je n’evitais pas les soirées ou elle allait etc… Bien que je montrais toujours une attitude digne, confiante et « busy ».
    Un an plus tard, cette ex dont je suis toujours gaga bien que j’ai eu plusieurs relations entre temps, se jette sur moi à une soirée et nous finissons par coucher ensemble.
    Elle me prévient tout de même qu’il ne se passera rien après mais j’accepte quand même de la suivre par faiblesse pour elle (je sais que je n’aurais jamais dû accepter mais c’est fait).
    3 jours après l’événement j’essaie lamentablement de la joindre par SMS auxquels elle répond froidement que c’était un accident alcoolisé et qu’elle est désolée.
    3 semaines se sont maintenant écoulées depuis et plus rien ne s’est passé hormis le fait qu’elle n’est plus avec qqn et que je n’arrête pas de repenser a toutes les paroles teintées de sentiments qu’elle m’a dites pendant cette nuit d’amour (« Tu es l’homme de ma vie », « Je t’adore », « C’est grace a toi que j’ai réussi », « Je ne pourrai jamais t’oublier » et j’en passe…).
    J’ai lu tout votre blog, mais mon exemple n’apparait nulle part. Que dois je faire ? Je sens que mon ex veut toujours de moi mais à besoin d’un vrai signe de changement de ma part. Dois je commencer par une lettre ou dois je me lancer directement dans une tentative de rendez vous ?
    Merci d’avance et merci pour votre blog.

    • Bonjour Daniel,

      Votre situation est compliquée car il y a eu beaucoup d’aller-retours entre elle et vous, de sorte que vos sentiments à tous deux sont pour le moins brouillés.

      Le point positif, c’est qu’elle a toujours du désir pour vous. Cela ressort quand elle parvient à lever ses inhibitions, notamment avec l’alcool. Il y a une attirance solide. C’est important pour la suite, mais cela ne lui suffit pas : dès qu’elle est à nouveau sobre, elle vous repousse froidement par SMS et n’essaye pas de revenir vers vous.

      Un des problèmes est que la rupture n’a pas été claire et franche. En outre, comme vous avez toujours répondu à ses demandes, vous avez perdu de la valeur à ses yeux. Vous êtes devenu trop facile, vous n’êtes plus un challenge pour elle. Je sais que c’est très douloureux, je l’ai vécu moi-même. Mais vous voyez bien que cette méthode ne marche pas. Rien n’a avancé, et vous n’êtes toujours pas avec elle.

      Je vous conseille donc de changer de méthode. Je fais référence à votre cas dans une partie de mon guide qui fait allusion à Einstein, qui écrit que « la folie est de répéter encore et encore la même chose en espérant un résultat différent ».

      Ce que je vous suggère, avec les quelques éléments que vous m’avez donnés, est de vous recentrer sur vous. Coupez les ponts avec votre Ex pendant plusieurs mois. Occupez-vous de vous. Sortez, revoyez des amis que vous avez délaissés, faites de nouvelles activités, rencontrez des gens, voyagez. Remplissez-vous. Nourrissez-vous. Faites un travail sur vous même, au besoin avec un thérapeute, pour comprendre comment vous fonctionnez. Pour vous remettre en question. Cela prend du temps. Cela demande des efforts. Mais croyez-en mon expérience, vous en apprendrez beaucoup sur vous, vous irez mieux peu à peu, et cela servira pour tout le reste de votre vie.

      Une fois que vous vous sentirez grandi, plus lucide sur vous-même, si vous en avez toujours envie, recontactez votre Ex sans lui donner l’impression que vous n’attendez qu’elle pour vivre. Au contraire. Rencontrez-la comme si vous rencontriez une amie. Voyez où elle en est. Faites moi confiance, si vous avez fait ce que je vous conseille, elle réalisera que vous avez changé. Si elle tient à vous, cela ne la laissera pas de marbre.

      Mais courir après elle dès maintenant, dans l’urgence, dans la peur, n’est sûrement pas la bonne solution.

      Je vous renvoie à mon guide qui vous expliquera ce qu’il est important de faire pour remplir cette phase difficile mais nécessaire de silence radio. Cela vous aidera à passer cette phase difficile en vous posant les vraies, les bonnes questions pour la suite.

      Courage.

      • Merci beaucoup pour vos conseils.
        Je vais les suivre et vous tiendrai au courant d’une éventuelle évolution.

      • Bonjour,
        Je viens aux nouvelles car quelque chose s’est produit et je ne sais comment le comprendre.
        J’ai très bien suivi vos conseils et je vous en remercie une fois de plus : je me suis recentré sur moi, j’ai évacué dans le travail et le sport notamment.
        J’ai même rencontré une fille il y a 2 mois, de façon inopinée chez un ami, pour qui j’ai eu une sorte de coup de foudre et avec qui c’est allé assez vite. Je suis maintenant avec elle et tout se passe très bien. Je pense même être en train de tomber amoureux d’elle.
        Seulement, je viens de m’apercevoir que mon ex (dont je parlais dans mon premier post) vient de me supprimer ce WE de Facebook en me bloquant complètement (=> cela supprime mon accès à tout contenu la concernant depuis mon profile).
        Cela peut paraître insignifiant, mais la seule fois où elle avait fait une chose de la sorte était au milieu de notre relation : après qu’elle m’ait largué depuis 6 semaines et que je commençais à avoir des vues sur une autre fille
        –> au moment ou j’allais conclure avec cette nouvelle fille, chez elle qui plus est, mon ex m’a appelé en larmes, in extremis (le film 🙂 ). Et j’ai découvert après coup qu’ avant de m’appeler, elle m’avait d’abord supprimé de FB puis bloqué, de la même façon qu’à présent…
        [Pour info : je sais qu’elle est au courant pour ma nouvelle copine car j’ai croisé plusieurs de ses ami(e)s proches avec cette dernière. Et il s’agit en effet de ma première relation sérieuse depuis mon ex.]
        Voilà donc je ne sais que penser de ce geste de sa part. Je la connais, je sais qu’elle est capable d’avoir fait le rapprochement, et qu’elle veuille que je prenne cela pour un acte « émotionnel » afin d’attirer mon attention.
        De mon côté j’avoue encore en pincer pour elle, beaucoup. Et je ne sais comment expliquer non plus que j’ai l’impression qu’elle le sait et qu’elle joue avec ce contrôle qu’elle a sur moi.
        Mais que faire ?
        En avoir le coeur net en allant la voir (sachant qu’on ne s’est pas vus depuis la fois où on a couché ensemble en février) ?
        L’ignorer au risque d’y penser encore ?

      • Bonjour Daniel, la réponse dépend de votre objectif. Souhaitez-vous reconquérir votre Ex ou refaire votre vie ?
        Si vous êtes bien avec votre nouvelle copine, pourquoi ne pas en profiter pour partir sur une histoire pure et sans passif ? Je ne conseille pas d’abandonner une relation naissante dans laquelle vous pourriez vous épanouir si vous n’avez pas une bonne raison pour cela.
        La raison pour laquelle vous me posez la question malgré tout, c’est que votre Ex a encore beaucoup d’importance à vos yeux. Il est possible qu’elle vous ait coupé de Facebook pour se protéger car elle a appris que vous êtes à nouveau en couple et qu’elle ne veut pas souffrir. Dans ce cas là, c’est bon pour vous, car cela signifie qu’elle tient encore à vous.
        Mais il est également possible que ce ne soit qu’un test, qu’un jeu. Si c’est le cas, et que vous revenez vers elle tout de suite, vous parviendrez peut-être à la reconquérir, mais cela ne durera sûrement pas. Une fois qu’elle vous aura récupéré, il y a de fortes chances que vous n’ayez plus de valeur à ses yeux et soyez à nouveau jeté comme une vieille chaussette.
        Pour conclure, si vous souhaitez la reconquérir, je vous conseille d’arrêter d’aller espionner son compte Facebook et de faire monter les enchères. Continuez de vivre votre vie. Laissez-la mijoter. Si elle tient vraiment à vous, c’est à elle de faire des efforts pour vous le prouver. Vous avez droit à plus que ce non-acte. Conformément à mes conseils, vous vous êtes reconstruit, avez repris votre vie en main. Cela a fonctionné : votre Ex commence à s’en rendre compte et vous reprenez de la valeur à ses yeux. Laissez-lui le temps de réaliser votre importance et la façon dont vous lui manquez… jusqu’à un certain point. Il est important qu’elle souffre pour se remettre en question, sans qu’elle vous oublie totalement. Attendez quelques temps, et allez aux nouvelles de manière détournée (amis, connaissances communes) ou fortuite (arrangez-vous pour la croiser, ou passez-lui un coup de fil rapide en temps qu’ami sans vous dévoiler et en paraissant parfaitement heureux de votre situation). Vous obtiendrez les informations manquantes et ça la rendra folle !

      • Merci encore Eric, vous êtes vraiment fort !
        A bientôt pour la suite des aventures.

      • Bonjour Eric,
        j’ai de nouveau besoin de votre sagesse pour la suite des événements :

        Il s’agit certes d’une situation assez classique quand on lit votre blog, d’où ma sollicitation :
        — > la « soirée chez un pote » de retrouvailles avec mon ex. Qui a eu lieu ce WE passé.
        [Prérequis : je n’ai absolument pas reparlé à mon ex depuis mon dernier post sur ce blog (donc depuis février dernier), en ayant suivi votre conseil de laisser un peu de temps s’écouler puis de saisir l’opportunité de lui parler de façon joyeusement-détachée. Cette soirée était donc pour moi la première vraie occasion. Ma copine actuelle, avec qui la relation est très instable car peu passionnelle, n’y est pas venue bien qu’elle le prévoyait.]

        Je revois donc mon ex (maintenant 2 ans de séparation) pour la première fois depuis février dernier, où l’on avait couché impulsivement ensemble dans un accès de faiblesse de ma part.
        Soirée calme et distinguée, « entre personnes respectables », où chacun vante la tournure que prend sa jeune vie professionnelle. J’y suis arrivé un peu tôt par rapport aux autres invités, et là je la vois entrer…
        J’avoue sur le moment avoir raté un battement de coeur. Car au-delà de poursuivre un éventuel plan de reconquête, je voulais aussi savoir si j’éprouvais encore quelque chose pour elle afin d’éviter de courir après une pure représentation de mon esprit.
        La soirée avance, aucun contact verbal n’est établi avec elle, j’arbore un comportement purement nonchalant à cet égard mais remarque néanmoins qu’elle s’approche de plus en plus de moi, d’un cercle de discussion à l’autre (érotomanie ?).
        Et puis un moment où je me trouvais un peu en dehors d’un groupe dont le sujet me dépassait, elle accourt littéralement en sautillant devant moi avec sa meilleure amie (qui me connait bien) et un grand sourire : « Alors alors ? Où est ta copine ? Pourquoi n’est elle pas venue ? Ça fait combien de temps ? » etc…
        Je réponds gentiment à leurs questions, sans aucune gêne (merci l’alcool), ni en ne retournant leurs questions, en jouant la carte de « Tout se passe bien » suivant vos conseils.

        Puis la meilleure amie s’en va et nous laisse seuls. Je lui demande alors des nouvelles de sa famille et reste loin de toute attitude ambiguë, malgré ce feu qui brûle en moi de plus en plus fort…
        C’est alors que le discours de mon ex prend une toute autre tournure : celui de me faire (re)promettre de ne jamais raconter notre rapport sexuel de février, car son copain actuel avec qui elle pense que « cela ne va pas durer » est très jaloux, l’événement ayant eu lieu au milieu d’une « pause » avec lui. Et que s’il venait à l’apprendre elle serait « dans la merde ».
        Je ne lui cache pas mon étonnement d’une telle (re)requête étant donnée l’ancienneté de la chose, en soulignant que l’absence de répercussion jusqu’alors prouve que je n’en ai effectivement jamais parlé (sans la questionner sur ce que signifie « dans la merde »).
        Elle commence alors à s’excuser encore et encore du fait qu’elle m’ait fait souffrir et de cette promesse qu’elle me fait réitérer, la faisant passer pour une égoïste qui ne pense qu’à elle à mon détriment. Elle ajoute comme par consolation qu’elle aimerait un jour rencontrer ma copine et bien s’entendre avec elle en espérant ainsi avoir une meilleure relation avec moi.
        Donc là je commençais sincèrement à me rétracter sur mes espoirs de reconquête. Puis vient le temps du jeu d’alcool « j’ai déjà/je n’ai jamais », pendant lequel elle lâche un : « je n’ai jamais pensé à qqn d’autre en lui faisant l’amour » qui me visait directement étant donné notre secret de février + son regard insistant sur le moment. L’alcoolémie s’accroît et elle revient à la charge avec des excuses encore plus vaseuses associées à un comportement franchement concupiscent. Le tout ressemblant à peu de chose près à celui qu’elle avait à la soirée de février qui avait fini dans son lit.
        Pour finir, quand je décide de partir elle me lance un « on rentre ensemble » qui est vite rattrapé par la meilleure amie qui la prend par le bras en lui disant quelle a réservé un Uber pour elle deux.

        Pardonnez moi pour la longueur et le niveau de précision de ce post, mais ma confusion (et ma passion certaine) me font donner de l’importance à chacun de ces détails.

        Je me trouve maintenant pris dans un tumulte intérieur.
        J’ai eu une globalement bonne impression du courant qui est passé entre mon ex et moi : on a bien ri, je l’ai surprise à me faire des compliments auprès d’autres gens, etc… dans une atmosphère assez cool – j’avais parfois quasiment l’impression qu’on était de nouveau ensemble, le contact physique en moins.
        Mais d’autre part elle conserve un discours très ambivalent sur copain actuel et la relation qu’elle entrevoit pour nous deux.

        Conclusion :
        1) Je suis toujours dingue d’elle au point où je recommence à rêver d’elle (littéralement).
        2) Elle a toujours une attitude laissant transparaitre une attirance à mon égard.
        3) Je suis assez content de mon attitude digne cette soirée et ai maintenant la certitude de pouvoir me comporter en sa présence de façon détachée.
        4) Elle a formulé cette volonté de conserver une relation d’amitié sur le long terme.

        En pratique, dois-je :
        – essayer de la revoir, de l’étonner, de la ravir lors d’une sortie type « ami-ami », l’air de rien ? (avec le risque de souffrir ses histoires de mecs)
        – faire un travail de fond plus patient, en essayant de renouer avec elle sans trop passer à l’acte ? (risque de friendzonage)

        Encore merci pour votre patience.
        D.

      • Bonsoir Daniel et bravo.

        Bravo pour avoir tenu le silence radio aussi longtemps, bravo pour la force dont vous avez fait preuve pendant cette soirée, et bravo pour ce texte d’une qualité littéraire irréprochable (et qui plus est emprunt d’humour, ce qui n’est pas rien étant donné le contexte !)

        Je vous conseille la première solution. Tout d’abord car cela fait deux ans que vous êtes séparés et le silence radio a assez duré depuis février. Ensuite car vous éprouvez toujours un fort sentiment à son encontre. Enfin car elle n’est pas indifférente à votre présence.
        Si vous choisissez la seconde solution, cela risque de prendre des mois, voire des années. Même si elle est avec quelqu’un actuellement, il est fort possible, au vu de son comportement, qu’elle ne soit pas plainement satisfaite de sa relation. Il y a donc peut-être une carte à jouer de ce côté là.

        Je vous suggère donc de prendre les choses en main et de faire le nécessaire pour la revoir et la séduire à nouveau.
        Gardez à l’esprit de rester dans la même dynamique, à savoir souriant, gentil mais pas trop, bien équilibré par rapport à votre nouvelle vie. Le fait de vous voir comme ça lui pose déjà question. C’est donc dans cette voie qu’il faut continuer.

        Tenez-moi au courant. Bonne chance.

      • Bonjour Eric,

        Il y a du nouveau, toujours aussi compl-ex (dans les mots), mais n’est-ce pas le propre de l’Homme de toujours complexifier la nature ?

        Je ne vous ai guère tenu au courant depuis la dernière fois dans une volonté de rompre définitivement avec tout espoir de reconquérir mon ex, dépité que j’étais.

        En effet, après cette fameuse « soirée chez un pote » je lui envoyé un texto amical lui proposant de déjeuner ensemble un de ces quatre (ce qu’elle a toujours fait sans aucun problème avec ses autres ex, et ce donc sur quoi je comptais pour me permettre un passage à l’action).
        Mais je reçus en retour :
        « Écoute Daniel, j’étais très contente de te voir et d’apprendre que ta famille va bien, mais ce n’est pas pour autant qu’on doit se voir tous les jours non plus. 🙂 » [notons ici l’ironie de ce smiley d’orgue]

        J’ai alors aussitôt (poliment) répondu qu’il fallait n’y voir qu’un geste amical pour garder contact rien de plus, et « au-revoir ».
        Quelle ne fut pas ma déception de sa réponse hautaine ni ma douleur du manque de considération dont était teint ce message…!

        Depuis plus rien. Ni messages, ni racontages d’amis, ni nouvelles distantes.

        Jusqu’à ce début d’année 2017…

        1 an s’est écoulé. Durant lequel j’eus 2 relations – la fin de celle dont vous eûtes vent par dans mes précédents posts puis 1 autre extrêmement épanouissante mais qui s’est spontanément arrêtée en décembre dernier par incompatibilité totale de rythmes de vie.

        Et là ça se complique :

        Par la force des choses, mon ex et moi qui suivons tous deux des études de médecine, nous sommes retrouvés ensemble au sein de la même conférence de préparation du concours d’internat qui aura lieu ce mois de juin – concours qui détermine notre parcours en spécialité et en assignation au territoire français pour les 5 années qui suivent. (prérequis nécessaires pour illustrer l’ampleur de la complexité qui se déchaîne dans mon seul esprit – qui ne veut pas s’avouer – amoureux).

        Depuis seulement le mois de février, voilà que madame daigne être dans le même amphi que moi (2 amphi) alors qu’elle a systématiquement été dans l’autre amphi depuis octobre (début des conférences).
        Elle est, qui plus est, assise à l’endroit et dans l’angle idéal me surplombant (moi étant devant) mais qui m’est difficle à voir en retour, c’est à dire presque dans mon dos (ou est-ce de nouveau une représentation de mon esprit tumultueux).
        Me retournant souvent au grès des questions de l’assemblée, je ne manque pas de la voir et celle-ci, m’ignorant au début complètement, se veut maintenant plus « regardante ». Nos regards se croisent.

        De plus, les rares fois où je la croise dans le couloir (il faut comprendre que cette année est vouée jusqu’à fin juin au seul travail acharné et point aux jeux de l’amour), j’arrive même à la voir me sourire, ce auquel je réponds brièvement.
        Bref, rien de très châtiable.

        Mais là n’est pas le problème.

        Le problème est que je me sens toujours épris de cette fille. Davantage, certes, maintenant que j’ai rompu avec ma dernière relation et l’effet doit être certainement accru par la rumination de la préparation au concours ainsi que tous les rêves que cela distille (sa présence en étant le catalyseur).
        Mais toujours est-il que je palpite quand je croise son regard, je bafouille quand je parle en sa présence et je recherche son odeur quand je passe près d’elle.
        Même après tout ce temps et ces diverses autres relations.

        Une question se pose alors :

        Il y a une soirée (type « déchainée ») pour célébrer la fin du concours en juin, puis un gala (type costumé) pour célébrer le début de l’internat en octobre.
        – Pour la première :
        Connaissant mon ex et l’alcool (concupiscence alcoolisée quasi systématique suivie de regrets), j’ai des scrupules à y aller. Mais ce serait à mon sens le seul moment où nous puissions nous parler de façon naturelle et décontractée.
        – Pour la deuxième :
        En octobre les choix de spécialité et de ville auront déjà eu lieu. Je ne sais pas ce qu’elle veut faire ni quel est son niveau mais il est possible que nous soyons déjà promis à des avenirs distants et que ce soit trop tard pour renouer.

        Voilà le dilemme :
        Aller à cette/ces soirées et tenter de la reconquérir ? Préparer le terrain avant cela (malgré l’ambiance concours) ? Arrêter définitivement de me prendre la tête et oublier cette fille bien que j’aie le sentiment profond qu’elle soit la femme de ma vie ?

        Encore une fois, merci de votre patience à la lecture de mes graphorrhées et je suis dans la farouche impatience de lire votre opinion sur la question.

        D.

      • Bonsoir Daniel, désolé de vous répondre si tard mais je suis très occupé avec mes activités dans l’écriture. Je ne sais pas si elle a encore eu lieu, mais je vous conseille d’aller à la première soirée, et d’y aller à fond, c’est-à-dire de rentrer avec elle. Essayez de vous rapprocher physiquement et occupez le terrain. Si jamais il n’y a pas d’excitation ou d’envie de son côté, essayer de la provoquer pendant quelques jours et si cela ne vient pas laissez tomber. Je vous conseille la première soirée plutôt que la deuxième car ce sera plus funky et plus facile de se rapprocher d’elle, d’autant plus si elle a l’alcool sexy 😉 bonne chance !

  6. Bonjour ,
    ma situation est compliquer 3éme séparation en 2ans et demi ! la premiére au bout de 3mois de relation, elle a eu peur d etre enceinte me disait-elle, la seconde 3 mois plutard alors que cette fois ci elle était vraiment enceinte, j ai fait l erreur en insistant quelle s engage un peu plus,mais elle a eu peur de quitter sa soeur car elle vivait depuis plus de 15ans chez elle avec son beaux frère et leur enfants,elle a couper les ponts avec moi tout le long de sa grossesse,elle ne voulais même pas que je sache quelle avait accoucher!

    Je l ai appris est me suis rendu a la clanique, est depuis ce jour on avait repris contact.
    6mois plutard nous somme invité chaqu un de notre coter a un mariage est la elle me voit fleurté avec une fille, ce qui la rendu jalouse, est nous avons fini par nous remettre ensemble .

    tout va a peu prés bien,hormis le fait quelle n est jamais dispo avant avant 15h, qu il faut quelle rentre a des heures pas fixe mais presque ! on ne passe jamais un week-end complet ensemble ces son choix, on ne fait pas de sorties, elle ne veut jamais .

    4 mois passe est sa soeur déménage, elle décide de venir s installer avec moi est mes 2enfants d une précédente union ainsi que notre petit bout de 12 mois a l époque.
    le premier mois de vie commune passe, elle passe une journée sur 2 chez sa soeur,est de mon coter cela me géne une peu car nous ne faisons toujours rien ensemble, bien évidement je lui en parle, mais me dit que ces comme sa .
    Hormis sa elle es attentionner a mon égard,beaucoup de calins de mots d amour .

    le 2éme mois de vie commune approche est la elle me dit que pendant un mois il irai touts les jours chez sa soeur car ses parents son venu dans notre région!!!
    oula je lui dit que maintenant elle a sa vie de famille, est que j aimerai bien aussi partager des choses avec elle, mais rien ni fait .
    Je constate également qu a 13h elle est déja prête a y aller alors que pour moi sa na jamais était le cas .

    Il ya aussi le fait quelle ne laisse pas mes 2 enfants s occuper ou jouer avec leur petit frére systhématiquement elle leur demande de le laisser tranquille, alors que chez sa soeur les petit cousins et cousines de son coter peuvent jouer avec sans quelle si oppose.

    3semaines passe ou elle va chaque jour chez sa soeur,je lui en parle mais a l air de sans foutre, mon comportement commence a changer, je suis moins attentionner,plus distant a son égard,il ni a pas vraiment de disputes mais plûtot de la distance qui ce crée.
    un soir je rentre du travail, nous étions en froid est la elle me dit(toi et moi c fini, je ne suis pas heureuse, c est invivable) je lui répond ok je rentre du travail pas envie de me prendre la tête, est la elle prend ses affaires et notre fils est quitte le domicile, en me disant (ne t inquiéte pas je ne retourne pas chez ma soeur,je vais vivre chez mes parents a 800klm de la .
    La douche froide .

    entre temps j apprend que sa soeur est son beaux frére parler sur son dos, ils disaient en avoir marre d elle, de ne plus la supporter,qu ils en avaient marre de notre fils est qu il ne la voulais plus chez eux lorsqu ils on déménager .
    Je lui en parle, mais biensur elle ne ma pas crue, une fois les preuves apporter, elle a était régler ses comptes avec sa soeur, est bien évidement sa met retomber dessus.
    Eux non plus ne réagissez pas au fait quelle soit touts les jours chez eux, il l on héberger 15ans est maintenant quelle était parti, elle était la bas tout le temps sans qu ils ne disent quoi que ce soit, sauf par derriere .

    une semaine plutard elle part chez ses parents avec notre fils en me disant ne pas vouloir me séparer de lui !!!
    cela fait maintenant presque un mois quelle a rompu je prenais des nouvelles de notre fils ou elle me répond m envoi des photos de lui, elle me dit ne pas savoir encore si elle reviens dans notre région ou si elle reste malgré que j ai ma petite idée.

    j ai donc entamer depuis 5 jours un s-r soit environ 3 semaines aprés la rupture, mon fils etant éloigner je ne peu le prendre étant également petit 15mois je ne peu l avoir au téléphone.
    que pensé vous de sa est quelle conseil pourriez vous m apporter .
    de plus je lui est envoyé par mail la fameuse lettre au début de mon s-r n ayant pas son adresse don voiçi le contenu

    (chalu 😉 j éspere que vous allez biens , de notre coter tout va bien, je voulais te dire que je suis d accord avec ta décision de rompre, tés une fille superbe et j ai bien compris que tu n était pas prête, aujourd hui il y a du changement dans ma vie,c cool prend soins de toi,peut-etre serons nous ami un jour a +)

    a ce jour aucune réponse 5 jours après je n est pas donner signe de vie depuis est je ne sais plus quoi pensé, merci de m éclairé est pardon pour la longueur du texte .

  7. Bonsoir, j ai eu une relation de 4 ans avec un homme divorcé av enfants…Au début tout beau tout rose, il a mis un an avant que je connaisse ses enfants…ils les avaient en garde alternée et quand il les avait il me donnait peu de nouvelle…Ses enfants ne m ont jamais acceptés, de même que son groupe d amis….Ca me faisait très mal et il est vrai que je lui ressassait tout le temps et piquait des crises de colère sans cesse…il n a pas supporté, il m a ecrit une lettre me disant que je n aimais pas ses enfants pas ses amis et sa maison…il m a dit qu il saturait, n en pouvait plus et ne m aimait plus…J ai fais un silence radio d un mois et lui ai envoyé un courrier lui disant que j avais conscience de la peine que j avais cause et que j avais pris du recul et etait prete à agir différemment avec ses enfants…aucune reponde, ensuite lui ai envoyé un sms lui proposant d aller boire un verre, idem…Je suis allée le voir a son travail et m a dit qu il avait quelqu un depuis 3 semaines et qu il etait persuade qu on ne change pas…Que faire, il a tourne la page , pensez vous qu il puisse revenir??
    Merci à bous

    Sandrine

    • Bonjour Sandrine,
      Vous lui avez montré un mauvais côté de votre personne en ressassant toujours le problème des enfants et en piquant des crises de colère. Avaient-elles souvent lieu, quelle était leur gravité, vous seule les avez vécues et pouvez le savoir. Peut-être est-ce cela qui l’a poussé à s’éloigner, peut-être est-ce autre chose dont vous n’avez pas forcément conscience (personnalité, façon d’être, sexe, caractéristique physique ?).
      Ne vous laissez pas submerger par la culpabilité. Personnellement, je trouve anormal qu’il vous ait tenu loin de ses enfants et de ses amis pendant si longtemps. Pour moi, cela cache quelque chose. Voulait-il cacher votre existence pour se remettre avec son Ex, ou pour vous avoir sous le coude tout en faisant sa vie à côté ? Il est en grande partie responsable de vos crises qui ne sont pour moi que des symptômes de ses erreurs à lui.
      Toujours est-il que vous avez fait ce qu’il fallait. Croyez-moi, un silence radio est très, très efficace sur les hommes. Ensuite, vous lui avez fait comprendre que vous avez pris du recul et avez présenté des excuses sans vous montrer étouffante. S’il tient encore à vous, cela ne peut le laisser indifférent. Vous lui avez montré par trois fois que vous êtes prête à vous remettre en question et que vous tenez à lui. Vous ne pouvez pas faire plus, sinon ça va vous bouffer.
      L’idée que vous avez instillée en lui va faire son chemin et il n’est pas impossible qu’il vous recontacte un jour. Mais il n’est pas question pour vous de vivre dans l’attente. Sortez, aérez-vous l’esprit, rencontrez des gens, voyagez. Même si vous êtes avec quelqu’un lorsqu’il vous recontactera, ça ne pourra que plus le motiver à vous récupérer. La jalousie est l’un des moteurs les plus puissants qui soient en matière de reconquête. Vivez votre vie sans l’attendre, et s’il revient, vous choisirez.
      J’espère vous avoir apporté un peu de recul sur les évènements.

      • Merci Eric pour votre réponse et analyse aussi rapide..
        Oui j avoue que je lui ressassait souvent les mêmes choses pas à chaque fois que je le voyais mais presque; j avais du mal à accepter qu il n ai aucune règles avec ses enfants et qu avec ses amis il ne m est pas mise plus en avant en disant Sandrine est desormais mon amie, c est qq un de tres influencable..Je peux comprendre que mes crises lui ont fait mal aussi c était ma facon d exprimer mon mal etre…Il m a dit qu on ne changeait pas et ne croit pas à mon changement en + il a rencontré qq un..Que faire? ca me parait bien compromis surtout qu il ne m jamais donné de nouvelle et le connaissant maintenant qu il a qq un la page est definitivement tourné…Aidez moi SVP.Y a t il des conseils infaillaibles ds votre livre qui pourraient le faire changer d avis et le voir revenir?

        Cdlt

        Sandrine

      • Merci Sandrine pour ce retour.

        Comme je vous l’ai écrit, je crois que vous avez fait ce qu’il fallait pour pouvoir vous lancer dans une démarche de reconquête. Comme je l’explique dans mes guides, si vous tenez vraiment à lui, même s’il a retrouvé quelqu’un, il faut vous battre… jusqu’à un certain point. Vous connaissez sans doute le dicton « qui veut, peut ». Il s’agit de l’appliquer en y allant à fond, et de s’arrêter, au cas où ça ne marche pas, avant que cela ne devienne du harcèlement.

        Je ne dirais pas que les conseils présents dans mon guide sont infaillibles, mais vous ne perdrez rien à les lire et à les avoir à l’esprit. Bien au contraire, car une reconquête est une entreprise délicate, et la connaissance de ce qui fonctionne et de ce qui ne fonctionne pas peut grandement jouer dans la réussite.

        Je peux vous proposer un coaching par mail pour vous assister et vous aider dans une démarche de reconquête (cf. l’onglet « coaching »). Je demande au préalable que mon guide soit lu pour que vous arriviez avec des connaissances suffisantes pour directement entrer dans le vif du sujet.

        À bientôt j’espère.

  8. Bonjour,
    Ma situation est différente et je voulais savoir si la méthode pouvait quand même fonctionner dans ce cas :
    J’ai fréquenté un homme pendant 2 mois, au début tout se passait très bien. Il était plutôt entreprenant, prenait l’initiative de proposer des rdv, envoyait des messages etc. Le courant est tout de suite très bien passé, nous étions vraiment sur la même longueur d’onde et il a toujours été très attentionné.
    Après plusieurs rdvs, malgré les signes positifs qu’il continuait d’envoyer il s’est progressivement éloigné, et j’ai sans doute fait l’erreur de m’accrocher et de trop insister à ce moment là !
    Il m’a confié avoir peur de prendre une mauvaise décision, il avait peur de s’engager dans une relation sérieuse alors que le contexte ne s’y prête pas (à cause d’une mutation professionnelle de son côté qu’il a sans doute envie d’obtenir, mais qui l’emmènerait peut être à l’autre bout de la France) sans pourtant fermer aucune porte non plus.
    Il dit avoir besoin « de temps », mais face a cette situation plutôt difficile a supporter pour moi qui commençait à m’attacher, on a donc décidé de prendre du recul pour se laisser ce fameux temps. Cette discussion là date de la semaine dernière, et depuis silence radio..

    Est ce que la méthode de John Alexander peut elle être valable dans cette situation ?
    Lui montrer que j’ai su me détacher et avancer peut il l’encourager a faire un pas vers moi ?
    Et dans ce cas combien de temps attendre avant d’envoyer l’équivalent de la lettre, et combien de temps faire durer le silence radio en sachant que ce n’était qu’un début de relation ?

    • Bonjour Sophie,

      Je vais tenter de répondre à vos questions une par une.

      1) Lire une méthode de reconquête vous apportera toujours quelque chose. Vous y verrez des choses que vous connaissez déjà, mais certains détails dont vous n’aviez pas conscience vous apparaitront. Je pense que la philosophie globale des méthodes est plus ou moins la même. Il s’agit de prendre du recul pour ne pas commettre d’impair, de faire en sorte d’aller mieux pour aller vraiment mieux ET devenir plus attirant, de laisser passer du temps pour que les choses se tassent avant de retenter une approche. Ce que des guides vous apporteront en plus, ce sont les détails pour ne rien laisser au hasard (dans mes livres j’explique que dire, que faire, comment se comporter lors de la première prise de contact et des premiers rendez-vous). On est bien d’accord que vous allez recevoir d’un manuel une foule d’informations et qu’il vous faudra faire le tri pour, le jour J, mettre le plus de chances de votre côté. Donc pour répondre à votre question, oui, les méthodes peuvent s’adapter à un grand éventail de situations, mais c’est à vous de trouver comment les appliquer au mieux.

      2) Lui montrer que vous vous êtes détachée peut lui faire sentir un manque et un sentiment de jalousie à condition que vous ne le montriez pas de manière trop ostentatoire. C’est un outil puissant que je recommande, mais il faut le manier avec beaucoup de subtilité en se posant la question : comment lui faire comprendre que je plais et qu’il est en concurrence avec tous les autres sans qu’il voie que je n’ai d’yeux que pour lui (ce qui gâcherait immédiatement toutes vos chances de le réintéresser).

      3) Pour la durée du silence radio : John Alexander préconise trois semaines dans tout type de situation. Je ne partage pas ce point de vue. Comme je l’explique dans mes livres, la durée du SR est fonction de la relation passée et de la personnalité des protagonistes. Si vous laissez passer trop de temps, il risque de vous oublier (négatif) ou de ressentir un manque en se demandant comment vous avez fait pour passer à autre chose si rapidement (positif). D’un autre côté, si vous êtes trop pressée, il n’aura pas le temps de ressentir de manque, ni de se demander s’il n’a pas fait une bêtise en vous quittant. La bonne durée est : ni trop, ni trop peu. Je sais, c’est assez évasif, mais vous seul le connaissez. Si vous voulez un chiffre, je dirai tout de même qu’une semaine n’est pas assez dans tous les cas. Je vous conseille d’attendre au moins deux semaines, voire un peu plus.

      Un question se pose à moi lorsqu’il vous dit qu’il hésite et qu’il a besoin de temps. Je me demande s’il n’y a pas quelqu’un d’autre dans la boucle. Cela reste une hypothèse. Dans tous les cas, si vous tenez réellement à lui, évincez vos concurrentes et allez-y à fond !

      PS : si vous avez besoin d’un coaching, vous pouvez consulter l’onglet « coaching » de ce site. J’en propose à tous suite à la lecture de ma méthode.

  9. Bonjour Eric, je me présente je m’appelle John, j’ai 33 ans et je viens de perdre l’amour de ma vie. Je m’explique : cela fait 5 ans et demi que je suis en couple avec Mary que j’ai rencontré dans le cadre de notre travail 3 mois après mon divorce. Cette nouvelle relation (que je ne recherchais pas spécialement) m’apporte beaucoup et me permet d’avancer, de fixer de nouveaux objectifs même si je ne vivais pas particulièrement mal le divorce. Assez rapidement nous décidons de nous installer ensemble car une réelle complicité nait entre nous. J’ai deux petites filles de 1 an et demi à l’époque et ma compagne accepte sans soucis mes filles et s’en occupe comme ses propres enfants. Je dois avouer que je n’assumais pas totalement la relation notamment via « facebook » ce qui rendait malheureuse ma compagne. Elle m’avait d’ailleurs déjà quitter il y a 1 an et demi car elle souffrait du manque de reconnaissance. Première crise……et première prise de conscience. JE L’AIME VRAIMENT !! Depuis cette rupture tout allait bien dans notre vie (voyages,projets,enfants…) mais voilà que le 15 juin dernier j’apprends que mon divorce n’est pas totalement prononcé et que je suis toujours marié. Moment de panique je quitte ma compagne pour retourner avec mon ex femme pensant que je ne l’avais pas oublié, que je l’aimais. Je sais c’est horrible j’ai honte je n’en dors plus. Mais voilà au bout de 15 jours le manque de Mary est terrible et je décide de retourner la voir (j’avais bien entendu mis un terme à la relation avec mon ex femme nous nous rendions compte tous les 2 que nous étions trop différents). Au début, bien entendu, elle m’envoit balader. Mais jour après jour, elle cède un peu plus et m’accorde du temps. J’essaie d’instaurer à nouveau un climat saint et confiant. Finalement, elle m’embrasse et nous essayons de relancer la relation. Relation qu’elle n’assume pas toutefois, elle ne veut pas que les gens soient au courant car c’est trop tôt. Nous adoptons le « vivons caché vivons heureux ». Malheureusement, 1 mois après (c’est à dire le 17 septembre dernier) je dois partir au Canada pour 10 jours. Et là j’ai l’impression que mon absence lui a servi à réaliser qu’elle pouvait vivre sans moi. A mon retour dimanche, elle me dit qu’elle a besoin que l’on coupe les ponts pour voir s’il y a le manque qui se crée !! Elle me dit qu’elle ne sait plus si elle m’aime…mais m’embrasse intensément malgré tout. Je lui ai fait beaucoup de mal et je m’en veux énormément et je ne me le pardonnerais surement jamais mais voilà cette dernière crise m’a fait réaliser à quel point je ne peux envisager la vie sans elle. Non pas seulement parce que je l’aime mais pour tout ce qu’on partage en commun, nous avons envie des mêmes choses et je pense que c’est compliqué de retrouver ça chez quelqu’un. Du coup, depuis dimanche soir nous sommes en SR et c’est très difficile à vivre pour moi (plus d’appétit, insomnie). Je ne sais plus quoi faire ni quelle attitude adoptée !! Je ne sais pas si un SR est opportun car j’ai peur qu’elle se conforte dans l’idée qu’elle ne peut vivre sans moi. Car j’en suis persuadé, elle a toujours des sentiments forts pour moi mais j’ai bien peur que la déception et le regard des autres sont des poids beaucoup trop lourd à porter pour elle. Si vous pouviez me donner vos impressions ca serait sympa…. De plus, je dois avouer qu’après une semaine de SR, je l’ai contacté et on s’est vu. Elle m’a dit qu’elle ne m’aimait plus et qu’elle était épanoui dans sa nouvelle vie de célibataire mais je pense que c’est une facade…
    Qu’en pensez-vous

    • Bonjour John,
      Je pense que dans votre cas le SR n’est pas la meilleure chose à faire, puisqu’il faut plutôt la rassurer sur vos sentiments pour elle. Vous avez fait des aller-retours entre elle et votre Ex femme et Mary en a souffert. Si vous continuez le SR, elle risque de penser que vous ne lui accordez pas d’importance.
      Le SR est conseillé par beaucoup de sites et de manuels, certes, mais ce n’est pas toujours la meilleure solution. Je vous conseille « d’occuper le terrain » pour continuer à développer ce climat sain et serein dont vous parlez. Cela a marché une première fois, cela peut marcher à nouveau. Par contre, si vous insistez et qu’elle vous soutient une nouvelle fois qu’elle est bien seule, il faudra arrêter d’insister. Avez-vous pensé à la possibilité qu’elle ait rencontré quelqu’un d’autre entre temps ?
      Bon courage à vous.

  10. Bonjour Eric,

    Je vais essayer d’être concis. J’ai lu votre livre et bien d’autres après que ma copine m’ait annoncé vouloir que l’on se sépare. La situation n’était pas simple des le départ. Elle est en couple depuis près de 10 ans et nous travaillons ensemble. J’ai 41 ans et elle 29. Après s’être tourné autour pendant des mois j’ai fini par l’inviter à boire un verre. Elle m’a dit que ça n’allait plus avec son copain. Nous avons alors entamé une relation qui a duré 9 mois. 9 mois pendant lesquels je me suis armé de patience en lui expliquant que je ne voulais pas juste être un amant mais que je voulais que nous construisions ensemble. Nous progressions, doucement mais surement. J’étais sur qu’elle allait le quitter pour moi. Nous avions même prévu de partir en vacances ensemble cet été. Et c’est au moment de partir qu’elle s’est désisté et qu’elle a voulu qu’on s’en tienne là. C’était fin juillet.
    Depuis j’ai appliqué les « techniques », le silence radio de 3 semaine notamment. Pile le 21ème jour elle m’a envoyé un texto pour me demander comment s’étaient passé mes vacances (je ne m’étais pas laissé abattre, j’étais parti, seul dans un endroit paradisiaque), j’étais bronzé et en apparence guéri. Depuis, nous nous apercevons tous les jours, puisque nous travaillons à 20m l’un de l’autre. Nous avons échangé des texto (comme nous le faisions beaucoup depuis le début puisque notre relation était secrète). Je ne relançais que très peu, je restais neutre et aussi léger et drôle que possible. Puis nous n’avons rien échangé pendant 3 semaines alors que je pensais être sur la bonne voie, pas en demande, léger et sans pression.
    La semaine dernière je me sentais capable de passer à l’étape suivante, l’amitié pour me rapprocher d’elle. Je lui ai envoyé un sms en lui disant que j’aimerais que l’on puisse se sourire de nouveau et retrouver notre complicité. Elle m’a répondu que nos discussion lui manquaient.
    J’ai fait comme si de rien n’était. J’ai continué l’échange en douceur. Je voulais que les choses viennent d’elle, comme « on pourrait aller prendre un café ». Mais cela fait une semaine et rien, c’est de nouveau le silence entre nous. Elle semble génée quand on se croise, elle fait mine de ne pas me voir mais me fait un grand sourire quand je la salue.

    J’en suis là. Je ne sais plus quoi faire. Ou plutôt je ne sais pas si je suis sur la bonne voie. J’ai peur de me planter. Je ne sais pas si je dois continuer à ne rien dire ou si je dois provoquer quelque chose. Est-ce qu’au bout de 3 mois il reste une chance? Je fais de mon mieux pour être au top tous les jours et j’essaye de ne pas paraitre affecté. Mais je le suis profondément.

    Alors voilà, désolé pour ce message un peu long, mais pouvez vous m’aider dans la marche à suivre?

    Un grand merci d’avance.

    Max

    • Merci Max d’avoir lu notre guide. Je suis content de voir qu’il vous a aidé.
      Je pense que vous avez fait ce qu’il fallait. Silence radio, faire en sorte d’aller mieux et de vous occuper de vous, rester digne. Je vous félicite d’avoir tenu car ce n’est pas évident.
      Ce que je vous conseille, c’est de laisser passer encore quelques semaines pour lui laisser la possibilité de venir vous voir ou de vous contacter. Ensuite, si jamais elle ne réagit pas, vous pourriez lui proposer d’aller boire un café. Le but sera de passer un bon moment avec elle et d’essayer de savoir si elle est toujours avec son mec. C’est surement le cas. En voyant son comportement et son attitude envers vous, vous pourrez essayer de savoir si elle desire que vous vous revoyiez ou pas. Selon la manière dont ça se passera, je pense qu’il faudra a un moment que vous lui disiez que vous tenez toujours à elle et que vous voulez la revoir sur un plan plus intime. Ensuite, vous pourrez lui dire votre souhait de vous remettre avec elle en etant reelement en couple. Il faut avancer par etapes. Si elle choisit de rester avec son mec, je vous conseille de lui dire que vous respectez sa décision. Au moins temporairement. Les raisons qui l’ont amenée vers vous sont sûrement toujours présentes, et il y a de fortes chances qu’elle revienne vers vous de par le comportement que vous avez adopté. Tenez-nous au courant de la situation. Bon courage.

      • Bonjour Eric,

        Merci pour vos précieux conseils. Je vais continuer sur cette voie, même je me demande en permanence si le temps joue pour ou contre moi.
        Elle n’est « toujours » pas revenue vers moi et lorsqu’on se croise elle fait soit semblant de ne pas me voir soit elle semble gênée, soit elle se cache derrière un sourire. Comme si elle ne savait pas quelle attitude avoir. J’essaye de positiver en me disant qu’elle n’est pas indifférente puisque si c’était le cas elle se comporterait de façon naturelle.
        Je stresse un peu parce que la semaine prochaine nous devons nous rendre à la même soirée. J’ai peur qu’elle m’évite au maximum. J’aimerais que ça se passe bien, que j’arrive à être assez naturel pour qu’elle soit en confiance et que nous puissions enfin discuter. Même si c’est de la pluie et du beau temps.
        Je vais m’armer de courage.
        Je vous tiens au courant!
        Merci encore…

        Max

      • C’est tres bien. La soiree vous permettra de la voir dans un contexte cool tout en pouvant aller discuter avec dautres gens si ça tourne au vinaigre. Si elle est un peu alcoolisée elle sera plus entrain a parler. Et vous pourrez avoir des infos. Tenez moi au courant.

      • Bonsoir Eric,

        Je ne pensais pas vous écrire si tôt! J’attendais de voir comment allait se dérouler la soirée de jeudi…
        Mais ce soir nous nous sommes retrouvés, entourés de collègues, sur le chemin du retour après le travail. Je sentais qu’elle essayait d’éviter de me parler, mais j’ai engagé la conversation avec elle. Du coup nous avons discutés sur la partie commune de notre trajet, pendant un bon quart d’heure. Cela faisait plus de 3 mois que nous n’avions pas vraiment parlé. Nous avons parlé du boulot…le sujet commun le plus simple. Je l’écoutais, je la questionnais, je souriais, j’essayais d’être drôle. J’ai senti qu’elle se détendait un peu, elle m’a posé des questions sur mon travail. Nous nous regardions et l’atmosphère était détendue. C’est après que je me suis écroulé! Je me suis demandé si j’aurais du dire ou faire quelque chose. C’est difficile parce que j’ai fait comme si de rien n’était, comme si nous n’avions jamais été ensemble. J’espérais un petit message une fois que nous nous étions séparé, mais rien. J’avais envie de lui dire « tu vois on peut parler tout les deux », mais je n’ai rien fait. Je ne sais pas si ça lui a fait quelque chose de me parler, je ne sais pas si je dois multiplier ces échanges en allant la voir à son bureau ou si je dois continuer à rester à distance. Bref je ne sais pas si j’avance sur la bonne voie. Ce n’est vraiment pas simple de la voir tous les jours…
        Max

      • C’est très bon signe puisque vous avez fait en sorte qu’elle ne ressente plus de pression en vous voyant et qu’elle vous associe à des emotions positives. Je pense qu’elle est toujours avec son mec vu son comportement. Mais ça ne veut pas dire que ça va durer vu qu’elle ressent un manque avec lui. Continuez sur cette lancée ce soir, vous aurez sans doute des réponses.

    • Bonsoir Eric,

      Je me suis rendu compte que j’avais écrit en réponse à un autre message ce qui ne rend pas les choses faciles pour vous. Alors je vais vous résumer ce qui c’était passé. Nous avions donc été très complices à cette soirée et avions fini par nous embrasser en nous retrouvant seuls en attendant le taxi.
      Quelques jours plus tard, au détour d’une conversation nous avions reparlé de cette soirée, je lui avais dit que c’était une bonne soirée et elle m’avait répondu oui mais par contre j’avais un peu trop bu. Évidement ça m’a affecté mais j’avais gardé mon calme et lui avait répondu « t’était marrante ».
      Depuis il ne s’était pas passé grand chose. Quelques échanges de textos et des sourires quand on se croisait au travail.
      Depuis le début de la semaine elle a intensifié l’envoi de textos et je sentais qu’il y avait quelque chose. Ce soir elle m’a demandé de faire le chemin du retour avec elle…Vous imaginez à quel point j’étais heureux…
      Mais voila, sur le chemin elle m’a dit qu’elle voulait me parler du fait qu’elle passait des entretiens pour un nouveau boulot, qu’elle voulait partir et qu’elle voulait mon avis sur ce nouveau poste. J’étais effondré, j’ai essayé de ne rien montrer. Mais j’avais juste envie de lui dire que je l’aimais et que c’est comme si elle me quittait une deuxième fois.
      Ce soir je suis triste, j’ai envie de lui faire une grande déclaration. Il ne faut pas, je sais. Mais ca me fait mal et j’ai peur de la perdre pour toujours.
      Je ne sais pas quoi faire.
      Je ne sais pas s’il y a quelque chose à faire.
      Si vous pensez que c’est le cas, j’attends votre aide avec impatience.
      Max

  11. Bonjour,
    Je suis séparé de ma copine depuis deux mois et demi, après une relation de trois ans. Juste après notre séparation, elle est partie en voyage à l’étranger pendant un mois durant lequel nous étions en contact très régulièrement (elle me donnait des nouvelles, on s’appelait tous les quatre jours), et toujours complices. A son retour, elle est venue passer une semaine dans la coloc où je vis avec nos amis communs. Au départ, elle s’est montrée très hostile, puis nous avons réussi à nous « retrouver » et à faire des choses ensemble. Au bout de deux jours, elle est venue me rejoindre dans ma chambre, et ce fut ainsi jusqu’à son départ : la journée nous étions amis, le soir elle me rejoignait en cachette. Ensuite, pendant 15 jours, nous nous sommes donné des nouvelles (parfois pendant de longues heures). Nous nous sommes revus chez un ami, et nous avons dormi ensemble. Au matin, j’étais triste, ce qu’elle a mal pris. Je lui ai écrit un sms pour lui dire que malgré les moments bouleversants, j’étais content de notre nouvelle relation amoureuse. Elle n’a rien répondu. Lorsque je l’ai revue, quelques jours après, encore chez des amis, j’ai senti son hostilité, et je me suis senti mal, ce que je n’ai pas pu cacher. Elle a fini par me dire qu’elle n’avait pas compris mon message, qu’elle ne vivait pas la même chose que moi et qu’elle m’en voulait de ne pas avoir compris qu’elle n’étais plus amoureuse de moi. Elle a demandé qu’on mette plus de distance entre nous. Ce fut difficile à entendre, et je me suis senti mal, et j’ai montré mes plus mauvais cotés pendant les quelques jours du séjour. Nous sommes quittés en bons termes, et dans la tendresse. Depuis, je ne sais pas comment me positionner. Et est-ce le moment de lui écrire une lettre? Je pense qu’elle veut qu’on reste amis. Et moi je ne sais plus où j’en suis, surtout qu’il y a un projet de faire une coloc à plusieurs dans quelques mois. Avez-vous des conseils? Merci beaucoup!!

    • Bonjour Manuel,
      Elle vous a dit sa volonté de prendre de la distance et je pense qu’il faut respecter son choix, du moins temporairement. Je pense qu’il pourrait être utile de mettre en place un silence radio le temps de vous reconstruire et pour vous donner la possibilité de lui manquer et de se remettre en question. Depuis combien de temps vous êtes vous quittés ?

      • Merci pour votre réponse. Nous nous sommes vus pour la dernière fois il y a une semaine et demi. Nous nous sommes appelés dimanche pour régler une question administrative, mais elle s’est montrée plutôt froide, et distante, et j’ai cru comprendre qu’elle n’était pas en super forme. Depuis, j’ai installé un silence radio. Cela fait cinq jours seulement. J’ai commencé à lui écrire une lettre, dans laquelle je lui dis que j’accepte la séparation, où j’explique mes erreurs avant de lui dire que je suis dans une nouvelle dynamique…mais je ne sais pas si je dois conclure en lui disant que l’on peut être amis…et je me demande à quel moment je dois la lui envoyer. Est-ce une bonne idée?

      • Merci pour votre réponse! Nous nous sommes vus pour la dernière fois il y a une semaine et demi. Nous nous sommes appelés dimanche dernier pour régler un problème administratif. Elle s’est alors montrée plutôt froide et distante. J’ai senti qu’elle avait envie d’écourter la discussion. Depuis, j’ai décidé de ne plus la contacter. Elle ne m’a pas donné de nouvelle. J’ai commencé à lui écrire une lettre, dans laquelle je lui dis que j’accepte la séparation, où je lui fais part de mes erreurs et de ma nouvelle dynamique…mais je ne sais pas si c’est pertinent, et puis quand la lui envoyer? Dois-je lui dire que je voudrais qu’on soit amis? Comment reprendre contact? Je ne sais pas quelle stratégie avoir…

      • Bonjour, Eric,
        Pendant le silence radio, j’ai entrepris de lui écrire une lettre, positive et dynamique, dans laquelle je reviens sur mes erreurs, mais surtout sur les bons moments que nous avons passé ensemble, et sur ce que m’avait apporté notre relation, je finis sur ma nouvelle philosophie de vie, plus enthousiaste. Je conclus simplement en disant que je voudrais qu’on renoue le dialogue et qu’on retrouve notre complicité. Elle m’a appelé alors que je finissais la lettre, pour une question administrative. Elle était un peu moins froide, mais ce n’était pas encore ça. Je pense qu’elle est un peu sur ses gardes…je lui ai quand même envoyé cette lettre parce que je pense qu’il faut qu’on fasse un trait sur le passé pour aller de l’avant. Était-ce une bonne idée?

      • Oui c’était une bonne idée. Comme nous l’expliquons en détail dans la newsletter, la lettre de mea culpa en debut de silence radio peut désactiver certaines tensions et permettre un climat plus serein lorsque l’on reprend contact avec son Ex par la suite. Attention, il ne s’agit pas non plus de se mettre plus bas que terre. Il faut restee juste envers l’Ex et nous-mêmes.

      • Voilà, elle a reçu ma lettre. Elle m’a envoyé un message pour me remercier, et pour me dire qu’elle était heureuse pour moi que je sois dans une dynamique positive. Elle a dit être désolée des blessures dues à la rupture, et qu’elle était sûre que je parviendrai à atteindre mes buts personnels. Je ne sais pas quoi répondre à ce message, je me sens dans un drôle d’état émotionnel, triste. Je ne sais pas quelle suite donner…si vous avez un conseil, je suis preneur! Merci…

      • Parfait. Vous avez reussi à appaiser les tensions. Elle vous dit qu’elle est contente de votre nouvelle dynamique et parait détachée. Mais elle n’est sûrement pas si détachée que ça. Si elle l’etait vraiment, elle ne se serait pas donné la peine de vous repondre. Restez la dessus et ne répondez pas. Poursuivez le silence radio. Occupez-vous de vous. Laissez-la gamberger. Lorsque vous la recontacterez, elle aura sûrement fait du chemin dans sa tête. Elle se sera demandé pourquoi vous ne faites plus rien envers elle et sera plus encline à vous revoir. Bon courage pour cette attente difficile.

  12. Bonjour Eric,
    Voici ma situation. A 30ans, Ma copine m’a quitté voici 2mois et demi. je l’ai rencontré il y a 5ans et elle est bien plus jeune que moi (22 ans). Elle avait 17ans lors de notre rencontre et il y a eu un flash. nous avons passé bcp de temps à nous courir après l’un l’autre pendant 3 ans environ sans jamais rien de sérieux, elle étant prise ou moi l’étant. Un beau jour, nous nous sommes finalement mis ensemble.Pendant près de deux ans, j’ai bcp vécu chez elle et elle chez moi. Malgré mon âge, la situation a voulu que je vive encore chez mes parents. J’étais toujours le bienvenu chez eux et elle l’était aussi chez mes parents. Notre relation était belle, fondée sur beaucoup d’attirance réciproque, pour bcp de gouts que nous avons en commun. Les derniers mois de notre relation, j’ai perdu un boulot et j’ai beaucoup perdu d’assurance et de confiance en moi. Nous faisions l’amour moins régulièrement et on s’agaçait beaucoup réciproquement. Nous avions beaucoup de disputes, j’étais jaloux mais également excédé par moment… et elle aussi. Après deux bons mois comme ça, je restais convaincu que malgré cette tempête, nous arriverions à retrouver notre symbiose initiale. Et là, c’est elle qui a décidé de rompre. Elle n’en pouvait plus malgré l’amour qu’il y avait entre nous. Elle m’a dit que nous arrivions au bout de quelque chose, que nous n’étions plus nous mêmes, qu’on s’était enfermé dans quelque chose de triste… toute des choses vraie.
    Depuis, j’ai été en vacances, j’ai fais bcp de chose et je voulais absolument l’oublier. Il y a quelques jours je me suis attardé sur votre site, j’ai lu le book de john alexander et je crois ferme que je peux récupérer mon ex car les problèmes que nous avions sont des problèmes contextuels qui peuvent, selon moi, s’effacer pour donner à nouveau ce que nous avions.
    Le petit hic, c’est qu’au début de la rupture, je me suis beaucoup énervé sur elle. Cette phase passée à laissée place à la phase tristesse. On s’est vu et j’étais au plus mal dans des soirées publiques. Ma belle mère m’a téléphoner pour me redonner du moral. Je lui ai envoyé des tartines de messages où elle m’a dit avoir pleuré tant c était poignant mais qu’elle avait pris sa décision et qu’elle ne pouvait revenir en arrière. Ces derniers messages ont été envoyé voici une petite semaine. Depuis, Silence radio ! Je sais maintenant que j’ai vraiment pas besoin de lui montrer ça et que ce n’est pas comme ça que je la récupérerai. Je suis sûr qu’elle a encore des sentiments pour moi. Mais elle est pragmatique et parfois bornée. Je me demande aussi si une lettre maintenant (après ces phases successives et relativement longue) est appropriée… mais j’ai envie de la récupérer.
    Ah oui, j’ai aussi un nouveau boulot et j’ai déménagé de chez mes parents voici quelques jours. J’habite désormais plus près de chez elle (dans une ville). Voilà, je ne sais pas si vous avez besoin d’autres détails, j’espère que ma situation est claire. Que me conseillez-vous ? Je suis perdu car en étant Needy, il est clair que je ne la récupererai pas.en vous remerciant déjà de votre éclairée réponse 🙂

    • Bonjour Robin, vous avez commis un certain nombre d’interdits tels que vous énerver contre elle ou vous montrer à elle dans un état de détresse. Mais je pense que ce n’est pas grave si vous changez votre fusil d’épaule tout de suite. Cela lui a montré à quel point vous teniez à elle, mais il ne faut pas en faire plus car elle risquerait de vous regarder avec pitié. Ce que je vous conseille désormais, c’est de mettre en place un silence radio pendant quelques semaines le temps de vous reconstruire et d’aller mieux. Cela lui permettra également de faire le point de son côté, et qui sait, elle ressentira peut-être un manque à votre égard. Une fois que vous irez mieux, il sera temps de reprendre contact avec elle si vous en avez toujours envie. N’oubliez pas le maître mot : montrer que vous avez changé. Bon courage.

  13. Bonjour Eric,

    Merci pour votre réponse toujours pleine de bons conseils. Hier nous nous sommes donc vu à cette soirée. Nous avons été très complices, nous avons beaucoup rit. Puis en partant nous nous somme retrouvés seuls en attendant un taxi. Je l’ai prise dans mes bras, nous sommes restés un moment comme ca. Puis nous nous sommes embrassés.
    Ce matin on s’est parlé, comme si de rien n’était mais sans gene apparente. Je la sens un peu sur ses gardes alors je reste leger. J’espère qu’elle ne me dira pas qu’elle avait trop bu et qu’elle regrette.
    Ma question maintenant c’est « que faire? » Rien? Et j’attends de voir si elle revient vers moi?
    Je ne m’enflamme pas. Loin de la. Mais je ne veux pas ruiner cette avancée alors j’attends vos conseils avec impatience.
    Max

    • Bravo !
      C’est très bien joué tout ça. Continuez sur la meme voie en lui apportant du bonheur et en restant cool. Ça fonctionne donc il ne faut pas changer de stratégie.

      • Bonjour Eric.
        En ces temps difficiles, le manque de mon ex est très fort. J’ai du mal à ne pas aller vers elle. Alors voici en synthèse nos derniers échanges. Elle m’a demandé samedi si tout allait bien pour moi (je ne vis pas loin de l’un des lieux d’attentats). Ça m’a touché.
        Aujourd’hui, elle portait la tenue que je préfère, alors je n’ai pas pu m’empêcher de lui envoyer un texto pour lui dire en gros qu’elle me faisait de l’effet. Elle a vite changé de sujet. Plus tard nous avons échangés 2 mots sur la soirée pendant laquelle nous nous étions rapprochés et embrassés. Je lui ai dit « c’était une bonne soirée » et elle a répondu « oui mais par contre j’avais un peu trop bu ».
        C’est ce que je redoutais qu’elle finisse par me dire. J’analyse ça comme « il essaye de se rapprocher alors je vais lui dire que je regrette ce qu’il s’est passé ». Ou quelque chose du même genre. Je ne savais pas quoi répondre. Je ne savais pas s’il fallait que j’aborde le sujet de manière claire. J’ai hésité et j’ai fini par lui dire « t’étais marrante », comme pour désamorcer une déclaration encore plus dure de sa part. Elle m’a répondu « oui c’est sur! ».
        Là je suis un peu paumé. Est-ce que je dois revenir sur le sujet, est-ce que je dois faire comme si de rien n’était? J’ai peur qu’il ne se passe plus rien. Je ne sais pas quoi faire.
        Merci pour votre aide
        Max

  14. Bonjour, Eric,
    Je te remercie pour tes conseils concernant ma situation, ils m’ont beaucoup aidé, à tenir le coup, notamment. Voilà, je m’adresse à toi de nouveau car je suis pris d’un doute, et d’une crainte. Après ma lettre, donc, mon ex m’a remercié. En parallèle elle m’avait aussi écrit un petit mot dans lequel elle disait qu’elle souhaitait prendre du temps pour réfléchir au projet de coloc à plusieurs (dont elle et moi), et qu’elle ne reviendrai pas là où je vis avant le jour de l’an (je vis actuellement chez des amis communs où nous avons toujours eu l’habitude de venir régulièrement). Je lui ai donc envoyé un message pour lui dire que je comprenais son besoin de réflexion, et qu’elle pouvait venir pendant une semaine, à un moment où je ne serai pas là. J’ai ajouté que si elle voulait, à mon retour, on pourrait aller ensemble à une rencontre d’un auteur qu’on aime bien tous les deux. Je sais que tu m’as conseillé de rester en silence radio, mais j’ai jugé qu’il y avait là l’occasion de lui faire une proposition qui nous permettrait de nous voir (nous habitons à 200 kms l’un de l’autre). Elle n’a pas répondu tout de suite, et je suis resté en SR. Mais quelques jours plus tard, suite aux événements de Paris, elle m’a recontacté, pour qu’on en discute. Nous avons toujours eu ce genre d’échanges. J’ai hésité, mais j’ai quand même répondu, sur un ton amical. De fil en aiguille, elle m’a dit qu’elle acceptait de venir pour voir l’auteur. Nous nous verrons donc bientôt, ce dont je suis content.
    Mais elle n’a fait aucune allusion à notre relation, et reste sur un registre distant, parfois amical. Quand elle s’adresse à moi, elle m’écrit juste « salut ». Aucun signe de tendresse, d’émotion, ni de doute chez elle. Alors voilà : je crains de devenir son ami. Elle ne semble pas m’envisager autrement. Comment faire? Je me dis qu’être ami avec elle nous rapprochera. Mais est-ce que je ne risque pas d’être enfermé dans ce statut? Elle réfléchit à la possibilité de vivre sous le même toit que moi comme ami, pas à notre relation à proprement parler…Je constate qu’elle me recontacte sans que j’ai à faire le premier pas, ce qui signifie que je lui manque. Mais si elle a ce qui lui convient dans une relation amicale, comment pourrait-elle retomber amoureuse de moi?
    Je suis perdu, je ne sais pas comment faire. Que me conseilles-tu?
    Merci!

    • Bonjour Manuel,
      Je ne pense pas qu’il faille craindre de devenir un simple ami car il y a une réelle attirance entre vous, notamment de sa part puisqu’elle est venue te voir dans ta chambre quand tu etais en colloc.
      Ce que je te conseille, c’est de rester léger, attentif et gentil. De ne pas forcément faire le premier pas vers elle mais de se montrer ouvert quand elle te contacte quand elle désire te voir. Il faut aussi que tu paresses occupé, sûr de toi, et surtout pas needy.
      Ce n’est pas forcément une mauvaise idée d’habiter en colloc avec elle, dans la mesure où cela te permettra de rester près d’elle et d’occuper le terrain. Je pense donc que tu peux accepter cette colloc et profiter du temps que tu pourras passer avec elle grâce à cela pour développer une connivence, une complicité qui peu un peu, grâce à l’attirance physique, a des chances de déboucher sur une relation.

      • Merci pour ta réponse, Eric. Je comprends grâce à ton message que je dois aussi faire preuve de patience…en effet, je me demandais si ,à l’occasion de sa venue prochaine, il fallait que je fasse un pas vers elle, pour la reséduire. Car elle va sans doute rester plusieurs jours…Mais je crois qu’il va falloir que je ne précipite pas les choses, et que je me montre plutôt sous mon meilleur jour, détaché mais attentionné, drôle et léger…et m’ajuster à ce qui se passera éventuellement. Dois-je essayer de privilégier les moments en face à face en lui proposant des choses à faire à deux ou bien est-ce trop trop peu subtil?

      • C’est simple : méfie-toi des initiatives malheureuses qui te feraient passer pour un needy et sois au maximum à l’écoute de ce qu’elle veut et qui lui ferait plaisir. C’est comme ça que tu gagneras des points.

        Parfois ce sera seul avec elle, parfois avec d’autres.
        Sois oportuniste sans être oppressant. Si jamais tu sens qu’elle en joue prend un peu de distance pour te faire respecter et montrer que tu n’es pas son toutou.

        Voilà c’est un peu généraliste mais je pense sue c’est l’idée.

  15. Bonjour, Eric, je pense avoir compris dans quel état d’esprit je devais me trouver pour que sa venue se passe au mieux, et pour éventuellement parvenir à marquer des points. Tes conseils me semblent vraiment pertinents!
    Nous nous sommes contactés pour nous organiser pour son séjour, et j’ai compris en filigrane qu’elle avait pris la décision de ne pas venir habiter en coloc avec moi et nos amis, ce qui me rend très triste, car nous n’en avons pas discuté, et que j’avais l’espoir de la voir plus hésitante. Du coup, je suppose qu’elle confirme par là qu’elle ne souhaite plus avoir de relation avec moi qu’amicale…dois-je me dire que ma reconquête est compromise?
    J’ai vraiment l’impression qu’elle est passée à un autre registre, avec moi, même si nous ne nous sommes pas revus depuis plus d’un mois. Comment parvenir à la faire douter de ses sentiments pour moi? A quel moment doit-on se dire qu’il n’y a plus rien à faire?
    Je suis dans le doute à la veille de nos « retrouvailles », et je crains de ne pas réussir à maîtriser mes émotions…

  16. Bonsoir Eric, ça fait déjà 4 jours qu’il m’a quitté mais je sais au fond qu’il m’aime encore on a passé 2 belles années ensemble et il m’a jamais trompé mais il est parti étudier aux États-Unis donc avec la distance et tout ce n’est vraiment pas facile il m’a avoué qu’il a embrassé cette autre fille mais cette fille a un copain et il m’a aussi fait comprendre qu’il ne veut pas sortir avec elle de toute façon . En bref ses explications n’étaient pas clair ni fondées. J’avais alors décidé de ne plus lui parler mais il me manquait énormément . Je suis tombée hier par hasard sur Youtube sur la vidéo ou on explique comment le récupérer au début on me dit que même si j’ai déjà utilisé l’étape de la supplication et bien ce n’est pas grave que je lui fasse un message tranquille en lui disant que j’accepte la rupture et c’est ce que j’ai fait on a beaucoup parlé apres et j’essayais vraiment d’être calme et cool comme on a dit sur cette page Youtube maintenant j’ai tous ses mots de passes de tous ses comptes sur les réseaux sociaux et j’ai toujours envie de regarder avec qui il parle et comment il parle mais j’ai décidé aujourd’hui d’arrêter et j’ai tout supprimé. Svp j’aimerai savoir si il y’a un comportement typique à adopter quand on parle parce qu’on parle déjà depuis hier. Merci 😊

    • Bonsoir Lore,
      C’est bien que tu maintiennes un contact, pour éviter le « loin des yeux loin du coeur ».
      Je pense qu’il faut que tu restes cool et detendue. En mode amical. Ne surtout pas lui mettre de pression ou paraître needy. Vous pourriez peut-être vous voir s’il rentre poour les fêtes. Combien de temps reste-t-il là bas ?

  17. Bonjour, Eric,
    Je me permets de te solliciter de nouveau alors que tu m’as déjà bien aidé, mais là, je suis dans une situation à laquelle je ne sais pas comment réagir.
    Donc, voilà, mon ex est venue passer une semaine où je vis, chez des amis communs. Contrairement à ce que je pensais, il n’y a eu aucune hostilité à mon égard de sa part, et très rapidement, nous sommes redevenus très proches, et complices. Elle a dormi dans une chambre d’ami les trois premiers jours. Au moment de nous quitter, le soir, il y avait entre nous un petit quelque chose qui passait. Un soir, après avoir passé une chouette journée ensemble, après avoir parlé seul à seul de choses de la vie en fin de soirée, au moment de nous séparer, nous nous sommes pris dans les bras l’un de l’autre, et j’ai senti qu’il y avait peut-être du désir entre nous, elle me serrait fort contre elle, elle m’embrassait dans le cou, ne semblait pas vouloir me laisser partir. Je ne sais pas pourquoi, mais je n’ai pas cédé à mon désir, et j’ai décidé de la laisser là, et de retourner me coucher seul. Sur le coup, il m’a semblé qu’en ne cédant pas, je pouvais attiser son envie. Le lendemain, j’ai passé la journée et la nuit en famille. Elle a dormi dans ma chambre, qui est plus confortable que celle qu’elle occupait. Nous nous sommes retrouvés hier, dans un bar avec nos amis. Nous avons passé une chouette soirée. En rentrant, elle était taquine avec moi, enjouée, tendre. Au moment de nous coucher, nous savions par nos regards qu’il était entendu que nous dormirions ensemble. Nous en avions envie. Elle m’a dit : « je viens » sans que je lui propose quoi que ce soit, elle a ajouté quelque chose comme « c’est n’importe quoi »…Nous avons dormi ensemble, simplement. Aujourd’hui, malheureusement, j’ai dû lui parler du projet de coloc à plusieurs, car l’échéance approche. Nous avons donc parlé de notre relation alors que je me disais que ce n’était pas le bon moment. Je n’ai pas pu m’empêcher de lui dire que le fait qu’on soit si proches ces derniers jours me troublait. Et je lui ai demandé si c’était aussi le cas pour elle. Du coup, elle m’a réaffirmé qu’elle était toujours sûre de ne plus vouloir de relation amoureuse avec moi, que pour elle, rien n’avait changé. Elle pense que nous sommes dans une période de transition de l’amour à l’amitié et que, dans cette perspective, nous ne devrions plus dormir ensemble même si ça nous fait plaisir, ni habiter ensemble pour le moment. Elle m’a dit qu’elle avait conscience que ses actes contredisaient son discours et qu’elle s’en excusait. Je lui ai suggéré que c’était peut-être parce que les choses n’étaient pas si claires que ça pour elle. Selon elle, si elle a envie d’être aussi proche de moi, c’est plus parce qu’on a des « habitudes », parce qu’elle éprouve de la tendresse pour moi, parce qu’on s’entend bien, mais non parce qu’elle douterait de ses sentiments à mon égard. Nous avons ensuite discuté de notre vision de l’amour, et elle m’a dit qu’elle attendait une relation idéale, qui va de soi. Elle ne se sent plus amoureuse de moi, donc la relation ne peut être qu’amicale à présent. J’ai réussi à contrôler mes émotions, mais elle a bien vu que j’étais affecté par ce qu’elle me disait.
    Je regrette vraiment qu’on ait eu cette discussion aujourd’hui, car elle l’a poussée à réaffirmer quelque chose que j’aurais préféré laisser en suspens. Mais je n’ai pas pu faire autrement.
    Et cela m’a amené à lui montrer que j’attendais quelque chose, que je nourrissais encore un espoir et des sentiments à son égards. Cela m’a amené à dévoiler mes intentions et mes attentes. Et je sais que ce n’est pas stratégique.
    Je me demande donc si c’est foutu, pour la reconquérir…quant au comportement à adopter, je vais continuer à rester amical, gentil, attentionné, complice, rigolo…mais j’aimerais tellement redormir avec elle…
    As-tu des conseils? Ou du moins un avis sur ce qui se passe? J’ai du mal à croire qu’elle puisse se convaincre que ce n’est que par habitude et tendresse qu’elle est si proche de moi. J’ai parfois l’impression qu’elle s’est convaincue de quelque chose par rapport à notre relation et qu’elle s’entête pour garder sa ligne de conduite de manière « cérébrale », et qu’elle n’admet pas qu’elle est troublée. En fait, il y a quelque chose que je ne comprends pas dans son comportement. Mais c’est une personne avec un caractère très particulier, qui est capable d’être très rancunière et entêtée.
    Comprends-tu quelque chose à tout ça, Eric, toi qui as dû en voir des histoires complexes.
    Merci pour ta réponse, et l’attention portée à ma situation.

    • Bonjour Manuel,

      Je pense qu’elle dit la vérité. Je pense qu’elle est en effet à cheval entre l’amour et l’amitié, et c’est la raison pour laquelle elle lutte pour ne pas se tenir trop prêt de toi alors qu’elle en a envie.
      Alors que faire dans cette situation ? Je pense que si une stratégie ne fonctionne pas, c’est qu’il faut la changer. Tu as respecter sa volonté et tu as attendu. Tu as fait preuve de patience, tu t’es montré amical, gentil, disponible sans rien lui demander en retour. Tu t’es montré très compréhensif. Maintenant, le rapprochement qui a eu lieu entre vous t’as poussé à aller un petit peu plus loin et à dévoiler ton envie d’être à nouveau avec elle. Alors la question est : est-ce que les choses ont avancé depuis que tu as écrit ce message ? Si c’est le cas, ça veut dire que tu es sur la bonne voie. Mais si ce n’est pas le cas, cela veut dire qu’il est temps de changer de stratégie. J’ai une possibilité en tête : il s’agit de la rendre jalouse. La jalousie est une très bonne arme mais il faut l’appliquer de manière très subtile. Peut-être que si elle voit que tu t’intéresses à quelqu’un d’autre ou que tu as rencontré quelqu’un d’autre, elle ressentira à nouveau de l’intérêt à ton égard, car tu redeviendra un challenge à ses yeux. Si tu met en place cette stratégie, essaye de t’arranger pour qu’elle l’apprenne par quelqu’un d’autre. Je ne dis pas que la jalousie est la meilleure solution, mais c’est une possibilité au cas où les choses sombrent dans un marasme et n’avancent plus du tout.

      Je te souhaite bon courage. N’hésite pas à revenir vers nous pour nous expliquer tes avancées.

      • Merci beaucoup pour ta réponse, Eric. Depuis que j’ai écrit ce message, je ne peux pas dire que les choses aient avancé.
        Le soir même de notre discussion, nous avons dormi ensemble de nouveau, tout en nous disant que nous n’étions pas cohérents, puisque nous nous étions dit qu’il fallait maintenir une distance entre nous. Et ce fut ainsi jusqu’à son départ, qu’elle a beaucoup prolongé (chaque jour, elle me disait qu’elle partirait le lendemain…). Elle est resté plus de quinze jours finalement.
        Nous étions avec des amis tous les jours, mais nous nous aménagions des petites sorties à deux, des petits repas au resto. Elle m’a offert des petits cadeaux, a eu plein de petites attentions pour moi en me disant que ça lui faisait plaisir de me faire plaisir. Le soir, j’allais souvent me coucher avant elle, et elle venait me rejoindre. Nous nous comportions finalement un peu comme avant notre séparation, les démonstrations d’affection en public en moins. Quand nous n’étions que nous deux, elle se montrait affectueuse et joueuse, nous avons pas mal ri. Et discuté d’un tas de choses dont nous avons toujours aimé discuter. Mais elle ne m’a pas embrassé et nos moments de tendresse sont resté purement platoniques. Je sentais qu’elle n’en voulait pas plus.
        Je me suis demandé à un moment si je n’étais pas en train de me transformer en « bonne poire » pour elle, trop acquis, dans le sens où je lui offrais mon attention et mon affection sans que cela ne l’engage à rien. mais j’ai rapidement chassé ces pensées pour ne pas me retrouver dans une humeur négative. J’ai essayé de rester dans le présent et de passer des moments agréables avec elle avant tout. Je n’ai pas réfléchi à la stratégie à adopter en temps réel, car je concentrais mes efforts sur le fait de positiver. J’ai essayé de me convaincre qu’il fallait que j’accepte cette nouvelle relation amicale.
        Pourtant, l’idée d’utiliser la jalousie m’a quand même traversé l’esprit. C’est drôle que tu me suggères cette stratégie. Il faut que j’y réfléchisse!
        Elle doit revenir bientôt, pour fêter le nouvel an. Jusque-là, nous allons certainement rester en contact (d’ailleurs on s’est déjà appelés deux fois depuis son départ, avant-hier). Je pense que je vais rester un peu plus distant, et la laisser faire le premier pas, si elle veut me contacter.
        La stratégie de la jalousie est peut-être une bonne idée, mais je ne pense pas pouvoir la mettre en place rapidement. Quelle attitude adopter, en attendant? Je la revois très bientôt et je pense qu’elle va encore rester quelques jours dans la coloc où je vis. Dois-je être plus distant ou bien continuer à accepter cette situation où nous sommes comme en couple, mais de manière platonique, comme des meilleurs amis?

  18. Bonjour Eric,
    Je suis actuellement avec un homme depuis 2 mois. Après plusieurs rupture avec son Ex, il y a mis un terme 1 semaine avant notre rencontre. C’est le frère d’une amie. Il m’avait déjà vu en photo et selon ses dires il a eu un coup cœur sur photo et de visu. Après une soirée, il y a deux mois environ, grand coup cœur des deux côtés nous nous sommes mis ensemble. Rapidement il s’enflamme (mot d’amour, moment ensemble, avec sa famille, avec la mienne). Bref, je suis quelqu’un de très méfiante et finalement là tout se passez bien. Le hic il a 23 ans j’ai un gros vécu (Pas d’enfant mais propriétaire, lui chez ses parents) et moi 27 ans. Un jour en soirée chez moi, nous avons invité sa sœur, beau frère et ses enfants et des amis sont arrivés à l’improviste. Très bonne soirée. Nous sommes sorties ensuite entre amie et derrière il a fait le con (Crise d’asthme, limite du coma itilique, il a foutu le bazar chez moi) bref. Le lendemain matin Mr part ! et la les ennuies commences. Il s’excuse par texto. la semaine très distant peu message, pas d’appel, il ne vient pas ! Je lui met un ultimatum qui faut qu’on parle, il n’a pas le temps. Par conséquent j’ai arreté de lui répondre à ses messages (Très nul !) 3 jours sans nouvelles ! Il ne m’a pas relancé non plus pourtant nous avions des choses de prévu le weekend approche, l’anniversaire à sa sœur arrive. J’arrive la dernière, il pensait que j’allais l’embrasser je n’ai rien fait ! j’attends que la soirée se passe parqu’on est pas la pour résoudre nos problème. Finalement le lendemain aucune réponse à mes messages, appels, je vais même le voir. Il etait à une soirée d’anniversaire. Le lendemain je lui mets un utimatum si pas réponse que c’est terminé j’ai passé la. Il s’excuse de ne pas avoir répondu hier mais qu’il ne sait plus ou il en ai, il est perdu en se moment, il me demande du temps ! (J’ai répondu d’accord, on a peut etre été trop vite, je préfère que tu saches ce que tu veux) Perso je ne comprends pas que du bonheur et du jour au lendemain plus de son plus d’image! ca fait une semaine que nous nous donnons pas de nouvelles Comprends tu quelques choses ? que dois je faire ? Merci de ta réponse.

    • Bonjour Sophie,

      A peu de choses près, l’être humain réagit tout le temps de la même façon, hommes et femmes. Quand on dit qu’on est « perdu », qu’on a « besoin de temps », la plupart du temps c’est qu’il y a quelqu’un d’autre à côté et qu’on veut voir comment ça pourrait se passer avec cette autre personne (en gardant l’autre comme bouée de sauvetage au cas où). Je sais, c’est moche et lâche. Est-ce qu’il n’y a pas une autre fille qui lui gravite autour ? Est-ce que tu ne l’as pas vu fricoter à l’une de ses soirées ou être souvent sur son portable le sourire au lèvres ? Tu peux peut-être trouver des infos sur son profil FB.

      Dans tous les cas protège-toi. Il n’a pas à te traiter comme ça, surtout que tu as l’air d’être quelqu’un de cool. Mon conseil, une fois que tu auras mené l’enquête : ignore-le. Le silence radio est la technique la plus efficace pour intéresser les gens à nouveau. Si tu lui cours après, ça n’arrangera rien. Deux mois, c’est court, tu peux l’oublier. Et tu es jeune : tu as la vie entière pour rencontrer quelqu’un de bien.

      Courage. Tiens-nous au courant.

      • Bonsoir Eric,
        Donc après une petite enquête avec sa sœur qui est à la base une de mes meilleures copines (Qui ne comprends pas non plus sa réaction, apparemment il s’isole de tous le monde). Nous avons appris que son ex l’avait recontacté (Appel ; sms ; lettre, FB).
        Sa sœur a appelé son EX qui lui a raconté (Moi j’étais à côté du téléphone), qu’ils se revoyaient, ils ne sont pas ensemble mais ils veulent y aller doucement pour ne pas refaire les mêmes erreurs. Que de toute manière même si elle s’avait qu’il était avec quelqu’un elle lui pardonne, elle a tout fait pour le récupérer ! (Ca s’en va et ça revient !) En plus, pas aimé de toute sa famille !
        Je n’en sais pas davantage, (c’est des info début de la semaine dernière) je ne vais pas voir ma copine mais je donne des nouvelles pour dire de prendre un peu de recule avec tous ça. Le choc !
        Tu avais raison ! J’ai fait silence radio. Je l’ignore mais dans l’avenir je pense qu’on sera amené à se revoir… (Fête, anniversaire ou autre) Ensuite, je n’ai pas non plus envie de me privé et de ne pas y aller parce que Mr ne prends pas ces responsabilité ! L’amour et les personnes sont Compliqués.
        Merci de ta réponse.

  19. Bonjour,
    Je viens d’acheter le livre de John Alexander.Je me pose la question si cette méthode est vraiment adaptée à mon cas..notamment pour l’envoi de la lettre…J’explique mon histoire.Il y a 5 mois j’ai rencontré un collegue de travail qui a intégré mon service.Il venait de rentrer de 2 années d’expatriation.Il s’est séparé de son ex à son retour en France Il y a 5 mois Apres 1 an de relation.Elle aurait quelqu’un d’autre mais ils sont en contact direct ou indirect je ne sais pas.Bref il a eu une déception professionnelle aussi.notre entreprise lui a promis un cdi.ce n’est pas le cas.je quitte notre service un mois après son arrivée.on se parlait très peu.je réintègre un autre service et là il me demande en ami sur Facebook.nous correspondons pendant 1 mois et demi tous les jours.tres amicaux.et puis un soir je sors avec lui et ses potes.et la déclaration.il veut une relation sérieuse.au bout de 2 nuits chez lui il prend peur et prend ses distances.je lui envoie des messages pour comprendre.on se revoit une fois.tout se passe bien et distant encore.de nouveau mes messages.au bout de quelques semaines il me dit qu’il n’est pas en mode couple et n’est peut être pas prêt pour continuer.il me dit qu’il ne sait pas quand ca sera clair.il ne veut plus Qu on se revoit pour l’instant.je suis en SR depuis 3 jours.j’evite de le rencontrer au travail.et si je sais Qu il me voit je fais semblant d’être heureuse.mon dernier message disait que j’arrêtais de courir pour ne pas le braquer.rt que je voulais essayer avec lui rien de plus.je précise Qu il va avoir 27 ans et a 7 ans de moins que moi.dois je lui envoyee une lettre?et si oui quoi écrire?Merci!

  20. Bonjour,
    Je viens d’acheter le livre de John Alexander.Je ne suis pas sure que la lettre manuscrite s’applique à mon cas.Voici en bref l’histoire.Il y a 5 mois un collegue de travail débarque dans mon service.Il revenait de 2 ans d’expatriation aux Etats-Unis.Il venait de rompre avec sa copine après un an de relation(elle vit aux States.Elle aurait quelqu’un d’autre mais ils sont toujours en contact.Ils ont rompu à cause de son visa et des questions de religion)Pour conclure notre entreprise lui avait promis un cri à son retour de France et il se retrouve intérimaire.Bref on ne se parlait pas.Un mois après je change de service.Il me demande en ami sur FB.Pendant un mois et demi on va se parler tous les jours toute la journée.Un soir je sors avec lui et ses copains.Declaration.Il veut une relation serieuse.on se voit tous les jours.mais très vite il est mal a l’aise visa vis du travail.il veut pas etre au centre de rumeurs.puis Apres 2 nuits chez lui il panique (il se sent bien et voit la relation serieuse) il prend ses distances.j’envoie des messages.il flippe et me fuie.On se revoit à sa demande.tout se passe bien.et rebelote.jusqu à ce que poussé par moi il me dit Qu il n est pas prêt pour continuer.il sait pas quand ce sera clair.il ne veut pas que l’on se revoit pour l’instant hors travail.dans mon dernier message je lui dis que je ne pensais pas qu’il aurait les idees plus claires en ne me voyant pas.que c était mal parti que je lui manque.que j arrêtais de courir et que je voulais seulement essayer avec lui.depuis SR de 3 jours.je l’évite aussi au travail.dois je vraiment écrire la lettre de John Alexander?et dire quoi?.je précise qu’il va avoir 27 ans et j’ai 7 ans de plus que lui.Merci

    • Bonjour Sabrina,

      Je ne pense pas qu’il soit utile que tu envoies la lettre. Votre relation a été trop courte pour que tu te donnes tout ce mal, en outre ça va te faire passer pour quelqu’un en manque et en demande, ce qui va le faire fuir de plus belle. Crois-moi, ne rampe pas à ses pieds ce sera contre-productif!

      Ce que tu fais est bien : mets en place un SR et envoie l’image de quelqu’un de bien, d’occupé quand tu le croises. Change-toi les idées, vois du monde, force-toi à continuer à vivre. En faisant cela, déjà tu iras mieux, mais en plus lui va se demander pourquoi tu sembles ne plus être attaché à lui. Cela l’attirera à nouveau vers toi.

      Mon conseil : abonne-toi à notre coaching gratuit et lis notre mini-guide de reconquête. Il te suffit pour cela d’entrer ton prénom et ton Email dans l’onglet prévu à cet effet. Les mails t’aideront à tenir, te conseilleront, te diront quelles sont les erreurs à éviter.

      Bon courage, et n’hésite pas à revenir vers nous.

      • Bonjour Eric,
        Merci pour ta réponse et tes conseils.Je me suis abonnée au mini guide et continue de lire le livre de John Alexander.J’en suis au 5ème jour de SR.Toujours pas de ses nouvelles.Hier il m’a fixée pendant de longues minutes.ce n’était pas un regard gentil ou de désir.impossible de déchiffrer.il avait des réunions à mon étagE.onn’afait que se croiser.de toute façon tous ses we jusqu’a fin juin sont bookes.Et il est sans arrêt avec ses potes.Je me demande bien quand est ce que je vais lui manquer dans tout ça.Je me suis aussi inscrite sur des sites de rencontre.mon probleme est que ca a si peu dure que je n’arrive pas a etre positive Qu il reviendra.Merci et abientot

  21. Merci beaucoup pour le mini-guide gratui. Ca ma éviter de faire des erreur qui m’aurait déservi. Je vais enchainé sur le guide complet et vous écrirez un mail pour une personnalisation. Mon histoire sort un peu du cadre.

  22. Bonjour j’ai besoin de votre aide voilà j’étais en couples avec une fille a distance depui 1 an et demi.. Nous avons passé les 6 dernier mois à vivre ensemble puis on as du retourner chacun chez soit.. Une semaine après elle me dit qu’elle préfère arrêté car elle ne sent pas que je lui manque elle me dit qu’elle n’es plus amoureuse.. J’ai essayé de faire un silence radio je n’es pas eu de nouvelles j’ai craqué au bout de 4 jours (aujourd’hui) je les eu au téléphone j’essaye de savoir son ressenti elle me dit qu’elle se sent bien qu’elle ne pense pas à moi quelle pense avoir prise une bonne décision.. Quel n’as pas eu envie de savoir se que je faisais ni même de m’écrire.. Voilà je voulais savoir si je peux avoir une chance de la reconquérir.. Les choses à faire.. Merci

    • Bonjour Vincent,

      Je ne veux pas te mentir, il vaut mieux que tu ouvres les yeux : la reconquête va être compliquée dans ton cas. Elle te dit qu’elle ne pense pas à toi et que tu ne lui manques pas. Vu comme les choses se sont passées, il est possible qu’elle ait rencontré quelqu’un. Il me faudrait plus d’information pour te conseiller. Pourquoi êtes vous retournés vivre chacun chez vous ? Y a t il eu une dispute ? Une grosse incompréhension qui l’aurait conduite à s’éloigner de toi ? Était-elle vraiment amoureuse avant ?

      • Bonjour merci pour la réponse nous sommes retourner chacun chez soit car nous étions en saison une foi la saison terminé on devait rentrer chacun chez soit puis faire en sorte de se revoir..il n’y as pas eu de grosse dispute mais des incompréhension elle me disait quel se sentait étouffer.. Je pense en revanche qu’elle était vraiment amoureuse avant mais il y as un moi elle avait déjà remis notre couples en cause pour les mêmes raisons.. Elle me certifie qu’il n’y as personnes d’autre.. Mais maintenant elle mignore totalement.. Que dois-je faire silence radio ? Lettre ? Que pensez-vous de la situation.. Merci

      • Silence radio obligatoire. Abonne-toi à notre newsletter et imprégné-toi de sa philosophie. Ne cours surtout pas après sinon tu vas la perdre définitivement,

  23. Que faire quand après lui avoir envoyé la lettre elle m’envoie « ta lettre m’a fait très mal » :/. Elle est pas énervée mais blessée :/

  24. Bonjour,

    Que faire quand suite à la lettre elle envoi le message « Ta lettre m’a fait très mal » :/
    Je m’attendais à ce qu’elle soit en colère ou autre mais pas bléssée … :/

    Merci

  25. Bonsoir, je viens vers vous pour avoir qq conseils, nous sommes séparés depuis le mois de décembre, m ais j’ai dut rester avec elle dans la maison faute de moyen(ce sera regle à la fin du mois), nous sommes mariés depuis 10 ans, nous 1vons eu une rélection passionnelle et fusionnelle, depuis peu je suis au courant quelle voit plus ou moins un de ses amis avec qui elle ne veut pas aller plus loin pour l’instant (elle a beaucoup de points communs avec lui) je veux la reconquérir et je suis prêt à tout pour le faire je sais que nos sentiments sont forts même si on s’étaient installer dans la routine, récemment nous avons eu une relation assez intense pendant 1 semaine mais cela c’est vite essoufflé, j’ai peut être raté qqch, elle me dit qu’elle n’a plus rien à me reprocher pourtant dans nos discussions elle finit par me dire que je l’énerve dès que ça prend une tournure qui l’accable un peu et met fin à la discussion, le Sri n’étant pas possible au vu des enfants et de ce type qui arrive doucement, la lettre manuscrite ne m’ait d’aucun secours non plus et mes changements on déjà été remarqués comment faire pour réussir à la faire revenir vers moi en évitant qu’elle fasse la bêtise d’aller plus loin avec ce type sachant qu’elle se fera du mal avec lui et du mal pour lui, lui et moi sommes complètement opposé mais elle se confie facilement à lui du fait qu’il lui dise ce qu’elle veut entendre pour coucher avec (ça fait 14 ans qu’il attend ça )voilà je suis un peu perdu et qq conseils ne seraient pas de trop merci

    • Bonjour Nicolas,

      Votre situation est très difficile et j’en suis vraiment désolé pour vous. Il va falloir être très fort, que vous restiez positif et cordial avec elle malgré la souffrance, que vous fassiez un travail sur vous-même pour vous améliorer et pour changer ce qui n’allait pas entre vous.

      Ensuite, et ensuite seulement, il va falloir que vous arriviez à la séduire à nouveau.

      Je ne peux malheureusement pas être plus précis car je n’ai pas suffisamment d’éléments sur votre situation. Si vous le souhaitez, vous pouvez effectuer un coaching personnalisé de reconquête amoureuse. Vous trouverez des explications dans l’onglet coaching de notre site.

      Si vous souhaitez bénéficier de cette aide, qui vous donnera les meilleures chances de reconquérir votre ex, je vous suggère de m’envoyer un mail sur contact@reconquerirsonexcomment.com

      Bien à vous,

      Eric

      • Bonsoir ,Eric j ai acheté le livre je l ai lu en entier ,je suis un peut perdu pour la lettre car je connais tres bien la raison de séparation mais de plus elle a rencontrée quelqu’un sa fait 3 semaines qui sont ensembles j aimerai trop la reconquérir mais je sais pas comment m y prendre pourriez vous m aider svp merci

      • Bonjour, ce que je préconise dans votre cas c’est de ne pas la reconctacter pour l’instant. Elle vient de commencer une nouvelle relation et elle risquerait de développer une indifférence voire un mépris pour vous. Il faut absolument que vous teniez bon et que vous vous reconstruisiez tout seul. Une fois que ça ira mieux, que vous vous sentirez fort, vous pourrez lui proposer un café dans un endroit neutre et tenter de savoir où elle en est sans être en demande. Recontactez-moi à ce moment-là. Bon courage.

  26. Bonsoir ,Eric j ai acheté le livre je l ai lu en entier ,je suis un peut perdu pour la lettre car je connais tres bien la raison de séparation mais de plus elle a rencontrée quelqu’un sa fait 3 semaines qui sont ensembles j aimerai trop la reconquérir mais je sais pas comment m y prendre pourriez vous m aider svp merci

    • Bonjour, ce que je préconise dans votre cas c’est de ne pas la reconctacter pour l’instant. Elle vient de commencer une nouvelle relation et elle risquerait de développer une indifférence voire un mépris pour vous. Il faut absolument que vous teniez bon et que vous vous reconstruisiez tout seul. Une fois que ça ira mieux, que vous vous sentirez fort, vous pourrez lui proposer un café dans un endroit neutre et tenter de savoir où elle en est sans être en demande. Recontactez-moi à ce moment-là. Bon courage.

  27. Bonsoir eric, jai ete dans une relation avec une fille pendant 3ans, tout ce passais tres bien malgré quelques dispute on arrivait tjrs a surmonter les problemes. Mais depuis avril 2018 elle a commencer a seloigner de moi, pretextant que rien nevolue depuis lhors dans la relation quelle na pas avancer dans ses etudes et quelle souhaite se concentrer sur elle meme, decision que jai trouvé etrange et jai pas vraiment supporter la distance quelle a creer, jai donc commencer a me rapprocher plus delle et plus je le faisais et plus je la sentais seloigner de moi jai commencer a la soupconner de me tromper et la je suis devenu tres jaloux fouinant un peu partout choses quelle nappreciait pas du tout, pour voir pourquoi elle setais eloigner de moi et la jai decouvert qu’elle voyait un autre hommes. Je lui ai demander preuve a lappui de qui etais ce homme, elle a nier toute relation avec ce mec et pire elle decida de rompre avec moi sous pretexte quil nya plus de confiance entre nous. Jai donc decider de me retirer un peu en la maissant un peu souffler. Jai donc rediger la lettre que je lui ai envoyer et la depuis 3semaine maintenant cest le silence radio. Honnetement jai envie de la reconquerir apres avoir lu le livre.
    Comment reprendre contact avec elle? Vu quelle ne ma plus montrer un signe dinteret et mieux elle semble alaise dans cette situation au vu de ces statuts whatapp ou elle montre quelle est heureuse et tout. Besoin de conseil. Ca fait 3 semaine maintenant que le silence radio dure.

    • Bonjour Arnaud, il faut tenir et vous reconstruire, si vous y allez maintenant elle ne va sentir que du besoin et de la pitié. Vous ne pourrez l’intéresser à nouveau que si vous n’êtes plus needy. Changez-vous les idées, sortez avec d’autres filles même si vous pensez à elle. Occupez-vous de vous. Profitez de la vie même si elle a moins de goût sans elle. Créez le manque chez elle en essayant d’aller mieux.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s